fbpx
Close
Agence Art x Terra: Conjuguer art et entrepreneuriat

Agence Art x Terra: Conjuguer art et entrepreneuriat

Les artistes sont-ils des entrepreneurs comme les autres? Nous nous sommes entretenus avec Hélène Leblanc, fondatrice de l’agence montréalaise Art x Terra qui se destine à diffuser le travail des artistes visuels. Depuis plus de dix ans, son équipe oeuvre afin de former et d’aider les créateurs à vivre de leur art. Cette année, l’agence continue de façonner des occasions pour les artistes de se spécialiser en affaires avec la première édition du Grand sommet des artistes entrepreneurs qui aura lieu le 23 mars 2019.

Bonjour Hélène! Quel parcours vous a mené à fonder Art x Terra en 2005?

Attirée par les arts dès le plus jeune âge, j’ai d’abord étudié en arts et lettres pour réaliser que j’avais également un intérêt pour le milieu des affaires et la vente en général. Ma formation académique a immédiatement été suivie d’une expérience en développement de marché à l’international pendant quelques années dans le milieu de l’informatique.

À la fois passionnée par l’art et intéressée par le milieu des affaires, j’ai cherché à concilier les deux en fondant l’agence Art x Terra en 2005. Je me suis inspirée de la nécessité de mettre en lien les entreprises et les designers souhaitant se procurer une œuvre d’art et les artistes qui semblaient peu outillés pour approcher le milieu des affaires. C’était une première dans l’industrie art-affaires et l’agence a gagné plusieurs prix dès sa création!

De quelle manière définissez-vous la mission d’Art x Terra et que proposez-vous?

Notre mission première aujourd’hui est de rassembler tous les outils nécessaires à l’artiste qui souhaite mieux vivre de son art, qu’il soit professionnel ou amateur, et qui désire vendre un peu plus ou bien faire de sa pratique artistique un métier à temps plein.

Que ce soit pour vendre ses œuvres, trouver son marché, approcher les galeries, exposer dans des salons, diversifier sa pratique, bien gérer son temps ou ses finances, l’artiste peut trouver chez nous une série de formations en ligne ou en salle qui lui permettront d’avancer à son rythme dans sa pratique. Des services d’encadrement via l’accès à des cohortes, des coachs spécialisés, des opportunités de visibilité locales et internationales ainsi qu’un groupe d’entraide privé viennent aussi compléter notre offre. Nos services et formations peuvent être pris sous forme d’abonnement ou à la carte.

Quelles évolutions l’agence a-t-elle connues depuis ses débuts?

La mission d’Art x Terra a énormément évolué depuis 2005! La première mission de l’agence était de diffuser le travail des artistes et créateurs auprès des entreprises et des décorateurs d’intérieur. Pour y arriver, nous avions développé plusieurs outils, autant sur le web via une plateforme de vente en ligne que sur le terrain grâce à la création de galeries d’artistes dans des salons commerciaux de grande envergure, comme le SIDIM, le Salon de l’habitation, etc.

Rapidement, nous avions réalisé que ceux qui avaient le plus de résultats étaient ceux qui intégraient les bonnes pratiques d’affaires, qui recherchaient comment mettre en valeur leurs œuvres dans un marché compétitif et qui, au final, avaient une mentalité qui s’apparentait beaucoup plus à celle de l’entrepreneur.

Nous avons donc développé une première formation en 2014 intitulée «comment réussir votre exposition» qui a eu énormément de résultats positifs. Nous nous sommes donc rendu compte que les artistes avaient besoin d’autres formations de ce type, ce qui nous a menés à créer le programme «comment vivre de son art» qui regroupe tous les thèmes fondamentaux que doit intégrer l’artiste qui souhaite faire sa mise en marché lui-même.

Les centaines d’artistes qui ont suivi ce programme avec succès nous ont fait réaliser qu’un besoin était bien présent pour les artistes de la francophonie et que nous devions continuer dans cette voie. Nous avons donc évolué vers une plateforme qui rend toutes nos formations disponibles en ligne et créé tous les services complémentaires pour les artistes qui s’impliquent avec nous. Aujourd’hui, nous rejoignons plus de 6500 artistes au Québec et dans toute la francophonie.

Le marché de l’art et les moyens de diffusion des oeuvres ont énormément changé depuis 15 ans. Comment avez-vous réussi à vous adapter?

Il est vrai que nous avons eu à changer plusieurs fois de plateforme de diffusion en raison des grands bouleversements qui avaient cours dans le marché de l’art et de l’internet pendant notre développement.

Nous avons vu des plateformes comme Saatchi Art et Artmajeur devenir des leaders dans le domaine, ce qui laissait peu de places aux petites plateformes locales comme la nôtre! C’est pourquoi nous avons privilégié outiller les artistes, les aider à choisir la bonne plateforme pour eux plutôt que de compétitionner des acteurs ayant des moyens énormes pour assurer leur visibilité. De plus, avec les médias sociaux comme Facebook ou Instagram, chaque artiste peut aujourd’hui créer son audience, générer de l’intérêt pour son art et créer les ventes dont il a besoin pour continuer à produire.

Nous avons d’ailleurs déjà donné des cours sur «comment vendre son art avec Facebook». Pour ce qui est d’Instagram, nous avons une formation qui est présentement en montage et qui sera lancée dans les prochains mois pour que les artistes puissent se mettre à jour avec cette plateforme qui représente un incontournable aujourd’hui.

Selon vous, qu’est-ce qu’un artiste entrepreneur? Et comment jongler avec ces deux rôles à la fois?

Depuis le développement d’internet et de nos moyens de communication, les galeries ne sont plus devenues l’unique moyen d’acquérir des œuvres, changeant à tout jamais le paysage du marché de l’art. C’est aujourd’hui une réalité pour l’artiste d’avoir à assumer à la fois le rôle de sa propre mise en marché en plus de la création de ses œuvres. C’est ce que nous appelons un artiste entrepreneur.

L’artiste entrepreneur est donc un artiste comme un autre, seulement celui-ci doit maîtriser, en plus de sa technique de création, des compétences liées à l’entrepreneuriat, car qu’on le veuille ou non, l’œuvre d’art est un produit sur lequel on doit décider d’un prix, trouver un marché, commercialiser et vendre, surtout si l’on souhaite en vivre.

Bien qu’à première vue, cela peut sembler incompatible, sachez qu’un véritable artiste est par défaut un créatif, et que la créativité peut aussi bien être appliquée dans la mise en marché des œuvres que dans la création elle-même! L’artiste qui aura réussi à maîtriser les deux aspects de sa carrière artistique s’en trouvera doublement épanoui, puisqu’il ne dépendra de personne. Grâce à cette nouvelle liberté, je crois que le métier de l’artiste entrepreneur peut s’avérer une aventure vraiment passionnante, pleine de possibilités créatives et très épanouissante.

Parlez-nous un peu de ce Grand sommet des artistes entrepreneurs.

L’artiste se sent souvent seul dans son univers. Il a donc été une priorité pour nous de créer un événement rassembleur qui permet aux artistes de toutes les disciplines de se rencontrer, en plus de bénéficier de conférences, panels, témoignages et experts pouvant répondre à leurs nombreuses questions.

Notre programmation prévoit à la fois des conférenciers experts du milieu des arts visuels (Amylee, artiste et coach en France), mais aussi en design d’intérieur et galerie d’art (Karine matte de matte design et Geneviève Levesque de la Galerie Arteria). Nous avons également au programme un panel d’artistes ayant réussi dans différents domaines liés aux arts visuels qui nous partageront leurs expériences, et enfin, une activité de type «table tournante» où les artistes seront invités à poser leur question à l’expert de leur choix (finances, droit d’auteur, diffusion, exposition, marketing, expédition, développement à l’international, etc.). Il y a aura aussi des activités de réseautage tout au long de la journée et nous terminerons la soirée en beauté avec un cocktail.

Nous souhaitons créer avec cet événement unique en son genre une tradition où les artistes se rencontrent, partagent leur expérience et s’entraident dans un milieu compétitif, certes, mais plein de possibilités. Comme le dit un proverbe africain: «seul on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin!»

Retrouvez toutes les informations à propos du Grand sommet des artistes entrepreneurs par ici.

Art x Terra

site web | facebook

Close