Close
«Une dinde dansante est toujours gagnante!» – L’entrevue bouffe non conventionnelle avec The Lost Fingers

«Une dinde dansante est toujours gagnante!» – L’entrevue bouffe non conventionnelle avec The Lost Fingers

Après Christmas Caravan et Coconut Christmas, la formation The Lost Fingers lance l’ultime tome de sa trilogie d’albums de Noël, Worldwide Christmas. Sous l’aile du réputé réalisateur John Jorgensen, ils reprennent des classiques des fêtes à la The Lost Fingers, une sauce instrumentale et endiablée 

Comment décririez-vous votre univers musical?

C’est une fusion de plein d’influences musicales différentes: un fond de jazz manouche et de musique latine avec beaucoup de guitares, des harmonies vocales et des chansons que tout le monde connaît!

Quelle est votre relation avec la nourriture?

On a le goût culinaire développé et on adore manger. Les gens qui nous ont engagés un peu partout à travers le monde étaient toujours mystifiés de constater notre passion pour la nourriture locale!

On a mangé des calmars cuits dans leur propre encre dans le restaurant préféré des matadors à Madrid, des pieuvres grillées à la perfection en Galicia et aux Îles Canaries en Espagne, un canard à la vanille sur l’Île de Réunion, une côte de bœuf cuite 72 h dans le nord de la France, un souper de huit services à Moscou avec les animaux vivants dans le resto et un shooter de vodka (une saveur différente à chaque service). On se rappelle un peu moins de ce dernier repas! (rires)

Parmi vous, qui est le plus doué aux fourneaux? Pourquoi?

Byron (Mikaloff) est un vrai passionné de la nourriture. Il a étudié en privé avec Jean Soulard, Stéphane Modat, Arnaud Marchand et Sunny Chow. Il entre souvent en arrière des cuisines pour chercher les recettes

Quelle musique écoutez-vous quand vous cuisinez? 

De John Coltrane à Pantera

Si vos tounes étaient un plat/une saveur, quelles seraient-elles?

Un mélange de beaucoup d’épices. Une sorte de rub BBQ piquant et sucré… Avec du gras de canard! (rires)

Si Worldwide Christmas était une recette, quels en seraient les ingrédients?

(Rires). Ça va être trop mélangé comme plat. Je dirais que cet album est plutôt un buffet gastronomique international. 

Votre dernier repas et la dernière musique que vous écouteriez… Si vous deviez mourir demain?!

Une grosse poutine extra bacon en écoutant Jamiroquai jusqu’à ce que les lumières se ferment!

Votre souper de Noël parfait?

Une dinde dansante est toujours gagnante!

Avez-vous des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque vous êtes en tournée?

Une bouteille de vin blanc et une autre de vin rouge, des crudités, un peu de chocolat, puis des bouteilles d’eau. Pas compliqué!

Quel est votre plus gros «fail» culinaire?

J’ai déjà mis du sel et du sucre blanc dans des pots non identifiés. J’ai donc mis du sel au lieu du sucre…dans une dizaine de tartes aux pommes ratées! Quelle gaffe!

…Et votre plus gros «fail» musical?

Au Théâtre du Cuivre à Rouyn-Noranda, on a raté notre spectacle de l’après-midi en pensant que c’était en soirée. 

The Lost Fingers

Site web | Facebook | Instagram

Close