Close
Marc-André D’Auteuil, propriétaire du Parti Bière

Marc-André D’Auteuil, propriétaire du Parti Bière

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Marc-André D’Auteuil, propriétaire du Parti Bière. Mon parcours brassicole commence par mes talents architecturaux qui me permettaient de faire des fichus de belles pyramides de caisses de bières à titre de marchandiseur chez Sleeman/Unibroue! Va s’en suivre l’obtention d’un poste de représentant des ventes chez Distribières (Trou du Diable, Bilboquet, Barberie, Naufrageur,etc.). Parcours scolaire: technicien en comptabilité/gestion et bachelier en marketing.

Votre emploi et titre actuel?

Mon emploi consiste à diriger le Parti Bière de manière à ce qu’il réponde le plus adéquatement à sa mission d’entreprise: stimuler l’économie locale en offrant les meilleurs produits d’ici tant de la scène brassicole québécoise que du côté épicerie. Nous sommes basés à Anjou, Montréal.

D’où vient votre intérêt pour la microbrasserie?

Mon intérêt commence probablement par le plaisir que nous ressentons tous autour d’une bonne bière entre amis. Conversations animées, plaisanteries et mauvaises décisions égayent mes soirées festives depuis que l’âge me le permet. La microbrasserie arrive à l’université où je commence à parfaire mon palais une Sang d’encre à la main au Trèfle à Trois-Rivières.

Depuis combien de temps votre épicerie spécialisée en bières de microbrasseries existe-t-elle? 

Un an depuis le 9 décembre dernier.

Combien de variétés différentes offrez-vous?

250-300 en constante rotation.

Avez-vous perçu un plus grand intérêt pour les bières des microbrasseries ces dernières années? 

Oui et je crois que cette croissance s’explique majoritairement par la qualité des produits offerts par nos microbrasseries québécoises.

Quel type de client revient le plus souvent? 

Étant dans un marché alimentaire, j’ai une clientèle très hétérogène (du néophyte au vétéran). Néanmoins, les «connaisseurs/beergeeks» sont ceux qui reviennent semaine après semaine pour les nouveautés et produits spéciaux.

Quels sont les défis particuliers à relever dans votre entreprise?

L’espace (bouteilles vides, inventaire, etc.)

Comment contrôlez-vous la croissance de votre commerce?

Avec le sourire! Plus sérieusement, en se tenant constamment informé du marché brassicole qui évolue à vitesse grand V.

Comment entrevoyez-vous le marché des microbrasseries dans les prochaines années? 

Je crois à une croissance du marché en général, mais une sélection naturelle se fera (se fait déjà) dans les microbrasseries, surtout chez les détaillants.

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour?

La bière, le plaisir, l’équipe et la clientèle passionnée.

Quel est votre meilleur vendeur? 

Les produits du Bas-Canada, Ta meilleure, IPA sans alcool Bockale, Nord-Est Boréale.

Quels sont vos coups de coeur des derniers six mois?

Néron et Double Los Tabarnacos BBC, Brut IPA Monsrégius.

À la fin d’une journée, quelle sorte de bière buvez-vous pour vous détendre?

Anna de Vox Populi, ou une quelconque bonne Tripel, houblonnée ou pas.

Parti Bière

facebook | instagram

Close