Close
Close

Votre panier est vide.

«Il faut être dans un bel état d’esprit pour que ce qu’on cuisine soit bon» – Simon Laborde, chef exécutif des Enfants Terribles

«Il faut être dans un bel état d’esprit pour que ce qu’on cuisine soit bon» – Simon Laborde, chef exécutif des Enfants Terribles

Le 14 avril 2008, le premier restaurant de Francine Brûlé ouvrait ses portes. Aujourd’hui, Les Enfants Terribles ce sont trois restaurants, deux franchises, un service traiteur et des produits dérivés comme des t-shirts, des casquettes, de la vaisselle et même du chocolat. Avec une carte qui change deux fois par année, le restaurant est désormais également réputé pour son brunch de la fin de semaine. 

C’est le chef Simon Laborde qui a répondu à nos questions. Ce dernier propose depuis quatre ans aux Enfants Terribles une cuisine inspirée de ses voyages. Il aborde autant les...

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓