Close
Close

Votre panier est vide.

«Parce qu’on a des papilles, faut les stimuler» – L’entrevue bouffe non conventionnelle de Fonkynson

«Parce qu’on a des papilles, faut les stimuler» – L’entrevue bouffe non conventionnelle de Fonkynson

DJ montréalais d’origine française, Fonkynson cumule des milliers d’écoutes sur ses productions électroniques. S’il se produit fréquemment sur la scène montréalaise, il sera accompagné cette année lors du Festival MEG Montréal par les talentueux Étienne de Crécy et Heidy P. Bref, une soirée à ne manquer sous aucun prétexte!

Comme ce line-up nous a mis l’eau à la bouche et qu’on ne pouvait décidément pas attendre, on a rencontré Fonkynson… Et forcément, on a parlé de nourriture et fails!

Qui es-tu, quel est ton parcours?

Je suis un français qui a fait ses armes dans les clubs belges en tant que Dj, puis je me suis mis à la production quelques années après être arrivé à Montréal.

En quelques mots, comment définirais-tu ton style musical?

Montreal spoiled French House.

Quelle est ta relation avec la nourriture?

Je vis pour manger. Chaque repas est une occasion de découvrir et d’être surpris.

Quelle musique écoutes-tu lorsque tu cuisines?

Cuisiner me relaxe, me fait penser à autre chose, donc en général quelque chose d’assez mellow, du vieux jazz, du abstract hip-hop.

Si tes tounes étaient un plat, quel serait-il selon toi?

Du foie gras arrosé de bière de microbrasserie montréalaise. Je ne garantis rien.

Quels sont les aliments dont tu ne pourrais jamais te passer et pourquoi?

Le piment, les épices, parce qu’on a des papilles, alors faut les stimuler.

Ton dernier repas et la dernière musique que tu écouterais… Si tu devais mourir demain?

Un immense plateau de fruits de mer et demander à Kool and the Gang de me jouer live Summer Madness en y mettant beaucoup d’amour.

As-tu des demandes spéciales aux promoteurs de spectacles lorsque tu es en tournée? 

Un saladier de M&Ms juste les bleus, mais je l’ai jamais eu encore.

Quel est ton plus gros «fail» culinaire?

La première fois que j’ai fait des pâtes. Je savais pas qu’il fallait mettre de l’eau.

…Et ton plus gros «fail» musical?

Mon laptop est tombé de la table en pleine gig à Québec, son coupé direct, devant des centaines d’étudiants surexcités. Ma pire hantise, le gros blanc, s’était réalisée. Je l’ai ramassé, rebranché, et c’était reparti de plus belle.

Si je t’invite à manger, qu’est-ce que je devrais cuisiner et faire passer comme musique pour t’impressionner?

Si tu m’invites chez toi, et que tu me fais un Teppanyaki avec tout le cirque en écoutant un beat maker obscur qui puise dans la musique traditionnelle japonaise, tu auras mis la barre très haute.

Ta place préférée pour un bon souper à Montréal?

Resto indien le Super Qualité sur Bélanger, plats et saveurs très bien maitrisés, sans prétention.

Fonkynson

facebooksoundcloud 

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓