Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Entrevue avec Raphaël Poirier, copropriétaire du Café au Temps Perdu

Entrevue avec Raphaël Poirier, copropriétaire du Café au Temps Perdu

Lignes de fût, un dossier en collaboration avec la Brasserie Beau’s 

Depuis combien de temps votre bar spécialisé en bières de microbrasseries existe-t-il?

Le Café au Temps Perdu a ouvert ses portes au printemps 1986. Dès ses débuts, on y servait des bières de spécialité, notamment avec une bonne sélection d’importée belge. Avec la multiplication des microbrasseries au Québec dans les 15 dernières années il s’est ajouté de plus en plus de produits québécois sur nos tablettes et dans nos lignes de fût.



Combien de variétés différentes tenez-vous en fût/en bouteilles?

Nous avons généralement entre 80 et 100 sortes de bières en bouteilles de disponibles, dont au moins une trentaine demeurent des importées

. L’ouverture aux bières de microbrasseries et aux expérimentations est palpable au sein de notre clientèle. On ressent un véritable intérêt envers les produits locaux, frais et différents.



Quel type de client revient le plus souvent? 

Les gens qui fréquentent le Café sont de divers horizons. Autant les jeunes étudiants que les retraités s’y retrouvent pour échanger autour d’une bonne bière ou d’un bon café.



Quels sont les défis particuliers à relever dans votre entreprise?

Nous avons comme défi de continuellement rechercher à maintenir une offre diversifiée et actuelle de produits sur nos tablettes ainsi qu’en cuisine.



Comment entrevoyez-vous le marché des microbrasseries dans les prochaines années? Croissance, stabilité, ou décroissance?

À mon avis, la part de marché qu’occupent les microbrasseries devrait continuer de croître pour les prochaines années. J’estime que nous avons probablement atteint une certaine stabilité quant au nombre de microbrasseries ouvertes. 



Quel est votre meilleur vendeur?

Sûrement aidée par le contexte ensoleillé de notre terrasse, la Rosée d’Hibiscus de Dieu du Ciel! est une de nos bières qui roule le plus. 

Quels sont vos coups de coeur des derniers six mois?

J’ai particulièrement aimé dernièrement la Triceratops Tripel que Beau’s avait brassé dans le cadre du Febrewary, une triple gruit qui a fait fureur au Café, ainsi que la Résurrection de Broderus de Dunham, une Saison de Noël brassée avec sirop d’érable, pomme grenade et fermentée avec des levures saison et brettanomyces. 




Café au Temps Perdu
, 867 avenue Myrand
, Québec

facebook.com/Cafeautempsperdu | cafeautempsperdu.com

Close
0