Close
MTL – Conférence de l’architecte Éric Lapierre (Paris)

MTL – Conférence de l’architecte Éric Lapierre (Paris)

École d’architecture de l’Université de Montréal (activités)
2940, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal,
facebook.com/events

L’École d’architecture de l’Université de Montréal débute son cycle de conférences publiques du trimestre d’automne 2015, le mardi 8 septembre 17h30 à l’amphithéâtre 3110.

Dans sa conférence intitulée « Se la forma scompare la sua radice è eterna : construire dans la condition ordinaire », l’architecte Éric Lapierre présentera sa vision de l’architecture et ses œuvres récentes.

Éric Lapierre a fondé, en 2000, l’agence parisienne EL Architecture qui a été primée par plusieurs distinctions et récompenses en France et à l’étranger. Elle a notamment obtenu le prix de la Première œuvre du Moniteur en 2003, la grande Médaille d’argent de l’Académie d’architecture en 2006.

La production est à différentes échelles et répond à des programmes variés, ce qui nourrit la réflexion d’Éric Lapierre sur l’architecture, la ville, l’habitation, l’art et la création ; réflexion qui se prolonge dans ses autres champs d’activités en tant qu’historien, critique d’architecture, commissaire d’exposition, enseignant dans plusieurs écoles d’architecture, conférencier à l’échelle internationale, concepteur d’événements sonores dans les édifices qu’il a conçus.

Son ouvrage « L’architecture du réel » paru en 2004 aux Éditions Le Moniteur, introduit un regard critique sur « L’architecture considérée comme le moyen de construire des objets intrinsèquement cohérents ». Dans ce livre qui propose de voir l’architecture par la photographie documentaire, Éric Lapierre écrit : « Placer l’architecture au centre signifie que, formellement, elle n’est chargée de rien représenter d’autre qu’elle-même ». Il faut aussi mentionner le « Guide d’architecture de Paris 1900-2008 » publié par le Pavillon de l’arsenal en 2008.

Éric Lapierre est professeur invité cet automne à l’École d’architecture de l’Université de Montréal dans le cadre de l’atelier triptyque, une activité rendue possible grâce au don majeur de Julie Riverin, architecte (B.Arch 1988).

Close