Close
Le petit traité du parfait réseauteur

Le petit traité du parfait réseauteur

Que vous travailliez dans le monde de la finance ou dans celui de la création, le réseautage est une démarche importante. Mais seulement, chacun doit trouver le créneau qui lui correspond. Celui grâce auquel il pourra concilier une vie de famille et une vie professionnelle épanouie.

Réseauter n’est pas donné à tout le monde. Il faut savoir se vendre et donner envie à votre interlocuteur de parler affaires avec vous. Mais réseauter c’est aussi rencontrer des gens qui nous ressemblent, nouer des liens qui peuvent déboucher sur des contrats ou des partenariats enrichissants. C’est une bonne manière de faire grandir ses idées en projet collectif.

Le réseau, une intelligence collective
Faire cavalier seul dans l’univers professionnel n’est pas des plus judicieux. Créer des synergies, des interactions ainsi que favoriser « le partage d’idées avec de nouvelles personnes de différents horizons stimule votre créativité et permet de faire apparaître des pistes d’innovation que vous n’auriez pu trouver seul » explique Charlotte Blouin-Arbour, co-fondatrice des réseautages mensuels JAM à Montréal. Ces contacts que vous établissez peuvent aussi être une source pour de futurs contrats ou emplois. Mais les événements de réseautage ne sont qu’un premier pas dans la construction de relations durables. C’est le socle sur lequel repose vos éventuels futurs partenariats. « C’est à vous de bâtir une relation à long terme basée sur la confiance, la fiabilité et l’intégrité » poursuit-elle. Le réseautage ne fait pas tout, il n’est que la première étape dans un monde plus grand encore de possibles. « Les événements de réseautage ne sont pas un lieu où faire du business mais des rencontres, des découvertes. Il faut se présenter soi-même ainsi que nos projets » ajoute Jean-Marc Gauthier, co-fondateur du site Montréal 5 à 7.

S’informer en amont
Au Québec, le réseautage est central, fondamental. C’est une pratique courante et ouverte. Rien qu’à Montréal, il y a plus de 150 événements par semaine! Pour s’y retrouver, il est primordial de s’informer avant. Des sites comme Montréal 5 à 7 agrègent les offres et propose aux internautes de faciliter leur réseautage d’affaires. Il est possible d’y créer un profil, entrer des mots-clés et recevoir une infolettre personnalisée selon nos choix. Pour ceux qui hésitent encore, venir en solitaire fait aussi partie du charme du réseautage: « La clé, c’est la récurrence. La première fois, on ne connait personne mais au fur et à mesure on prend ses marques et on élargit son réseau de connaissance », explique Jean-Marc Gauthier pour qui réseauter est un état d’esprit.

Réseauter oui, mais pas n’importe comment
«
Miser sur des activités qui permettent d’apprendre ou d’échanger avec d’autres entrepreneurs est souvent plus enrichissant qu’une simple séance de réseautage ou l’on échange des cartes d’affaires » explique Isabelle Aubut, designer et co-fondatrice du Collectif Nënë. Les trois mamans créatrices-entrepreneures derrière ce collectif se sont rencontrées dans une foire où chacune présentait ses produits destinés aux enfants – une autre façon de réseauter peut-être? En tous les cas, c’est le genre de rencontres qu’elles tentent de créer avec leur Marché : « Pour créer des liens, l’événement de réseautage doit s’inscrire dans le temps et doit être « déguisé » par un autre type d’événement. Par exemple, participer à une formation, une table ronde, un salon ou tout autre événement qui dure sur une journée permet de créer plusieurs petites occasions de discuter. La rencontre se fait de manière plus naturelle et a beaucoup plus de chance de durer sur le long terme ».

Le réseautage organisé ne plait pas à tout le monde
Vous n’êtes pas du genre à vous mêlez à la foule et le simple fait de vous adresser à des inconnus vous terrorise? Il existe des alternatives aux événements de réseautage professionnel classiques. Tout d’abord, il est possible de créer un tissu de connaissances en ligne grâce aux réseaux sociaux bien sûr, mais aussi des forums sur Internet où les maître-mots sont entraide, partage et échange de ressources. Catherine Ouellet-Cummings et Annick Gaudreault, co-fondatrices de Solstice, se sont d’ailleurs rencontrées via blog interposé. Durant un an, elles ont échangé des commentaires et ont appris à se connaitre. Aujourd’hui, elles organisent un événement bisannuel de réseautage : « Je trouvais qu’il manquait un événement pour les créatifs par les créatifs sans le côté séduction des clients qu’on y retrouve souvent » confie Gaudreault, qui n’est jamais parvenu à trouver sa place dans les événements de réseautage d’affaires, trop galvaudés pour elle. « Je trouve que dans les événements de réseautage avec des centaines de personnes, il manque quelqu’un qui fait le lien », poursuit Ouellet-Cummings.  « Un événement plus dirigé comme Solstice correspond plus aux créatifs, il y a l’aspect conférence. Les autres c’est plus du cocktail [pour le business] »

« J’ai des enfants, je n’ai pas le temps de me rendre à des événements de réseautage »
Ou le fléau du réseautage sous multiples contraintes. Un conseil ? « Cibler les événements ou les occasions de réseautage qui nous ressemblent. On risque donc d’y être plus à l’aise, mais surtout on risque de moins perdre notre temps » selon Isabelle Aubut, pour qui le réseautage est un extra occasionnel, compliqué à gérer avec une vie de famille. Charlotte Blouin-Arbour de JAM-Networking propose de se reposer sur les contacts déjà établis : « Si le temps vous manque pour réseauter, occupez votre temps disponible à entretenir votre réseau actuel en prenant des nouvelles de vos contacts et en allant luncher ou prendre un verre avec eux ».

Maintenant que vous possédez pas mal d’informations pour réseauter au mieux, voici quelques places où vous rendre pour peaufiner vos démarches de réseautage.

Montréal 5 à 7 pour faire le tri
Les Jeunes Allumés de Montréal (JAM-Networking) pour les 25-35 ans
Solstice pour les esprits créatifs
Chambre de Commerce de Montréal pour les entrepreneurs en affaires
Creative Mornings pour les lève-tôt
HEC Montréal pour les étudiants diplômés

Close