Close
La Femme qui a vu l’ours de Joannie Lafrenière

La Femme qui a vu l’ours de Joannie Lafrenière

L’exposition LA FEMME QUI A VU L’OURS se décline en trois temps: photographies, court-métrage documentaire et musée d’animaux empaillés. C’est que le fil conducteur de ces trois sections se nomme Lucille Côté, taxidermiste originaire de Laterrière au Saguenay.

C’est à Joannie Lafrenière, photographe et réalisatrice qu’on a pu voir dans la première édition de La course Évasion autour du monde, que l’on doit cette riche incursion dans le monde de cette femme atypique pleine d’humour.

L’univers visuel de Lafrenière plaira assurément aux fans de Wes Anderson. Elle partage avec le réalisateur un amour pour la symétrie et les décors chargés, une attention particulière aux détails et un agencement des couleurs impeccable. Les animaux empaillés présents à la galerie Action Art Actuel ont tous été choisis parmi la collection de l’« empailleuse » et disposés dans l’espace par la réalisatrice aux multiples talents.

Baron était présent au vernissage de l’exposition le 26 février dernier à St-Jean-sur-Richelieu, une escapade qui vaut assurément le voyage dans le monde de Lucille Côté.

LA FEMME QUI A VU L’OURS par Joannie Lafrenière
jusqu’au 21 mars
Action Art Actuel (191 Richelieu, St-Jean-sur-Richelieu)

Projection de La Femme qui a vu l’ours
Regard sur le court métrage au Saguenay
11 mars à 19h

Close