Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Le retour des travailleurs en présentiel s’est accéléré au centre-ville de Montréal cet automne

Le retour des travailleurs en présentiel s’est accéléré au centre-ville de Montréal cet automne

MONTRÉAL, le 1er déc. 2021 /CNW Telbec/ – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain dévoile aujourd’hui les faits saillants de son nouveau sondage sur le retour des travailleurs en présentiel, réalisé en collaboration avec Léger. Le sondage permet de préciser les comportements et les niveaux d’aisance des dirigeants et des employés de la grande région de Montréal vis-à-vis du retour dans les lieux de travail, notamment en ce qui concerne la santé mentale, l’usage du passeport vaccinal et la reprise des activités professionnelles en présentiel.

Ce sondage a été mené dans le cadre de l’initiative « J’aime travailler au centre-ville », soutenue par le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec. Il fait suite à deux précédents sondages, réalisés aux mois de juin et d’août derniers.

Le retour en présentiel s’accélère pour les travailleurs

« Notre nouveau sondage démontre encore une fois que le retour des travailleurs au bureau est en marche : 61 % des répondants indiquent être de retour, que ce soit à temps plein (29 %) ou quelques journées par semaine (32 %). Il s’agit d’un net progrès par rapport au rythme de retour observé en août (47 %) et en juin (28 %) et d’une avancée très prometteuse pour la revitalisation du centre-ville de Montréal », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

La confiance des travailleurs demeure forte : 71 % d’entre eux se disent à l’aise avec le fait de revenir au travail en présentiel. De même, parmi les personnes qui ont amorcé ce retour, 70 % se déclarent satisfaites de l’expérience proposée par leur employeur. Au cœur de cette expérience, 62 % des répondants ont réaffirmé l’importance de la flexibilité des horaires de présence au bureau comme incitatif majeur à leur retour.

La communication interne des plans de retour aux employés est une bonne pratique essentielle au succès de l’organisation du travail en mode hybride. Notre sondage démontre que le taux de communication du plan de retour de la part des employeurs est en hausse et qu’il atteint maintenant 65 % des entreprises sondées. Ces plans sont appréciés par la majorité des employés, qui les jugent en adéquation avec leurs besoins (76 %). Plus généralement, la reprise des événements professionnels en présentiel fait aussi l’objet d’une large approbation. Ainsi, une majorité de travailleurs est enthousiaste à l’idée de participer de nouveau à des événements de réseautage professionnels (63 %), à des conférences ou à des congrès (63 %), et de rencontrer leurs collaborateurs en présentiel (74 %).

Le télétravail demeure souhaité, mais présente des limites importantes

Malgré une légère baisse, plus des trois quarts des travailleurs continuent d’apprécier le télétravail (76 %, contre 78 % en août et 84 % en juin 2021). Mais après plus d’un an de pandémie, nos répondants indiquent vivre des difficultés liées au télétravail. Parmi celles-ci, trois effets négatifs ressortent : la perte d’esprit d’équipe (40 %), l’isolement social (35 %) et la difficulté de maintenir une séparation entre la vie privée et la vie professionnelle (29 %).

Le mode hybride demeure apprécié, et nos répondants indiquent une préférence (41 %) pour du présentiel à deux ou trois jours par semaine.

La santé mentale des travailleurs est fragile

Nos données de sondage indiquent une fragilisation de la santé mentale et du bien-être des travailleurs. Seul un employé sur deux évalue que sa santé mentale est bonne sur les plans professionnel (51 %) et personnel (52 %). Par conséquent, près de la moitié d’entre eux (49 %) seraient intéressés par des programmes ou des outils d’aide en matière de santé mentale au sein de leur entreprise. On relève que 58 % précisent que de tels programmes existent déjà dans leur organisation. Ce constat est préoccupant, car il démontre les effets néfastes de la pandémie sur la santé mentale. Les employeurs doivent être conscients de cette situation et mettre en place des mécanismes de soutien adéquats.

Rétablir la confiance dans les environnements sécuritaires

Le sondage révèle que 72 % des répondants ont soutenu être inquiets des contacts potentiels avec des collègues non vaccinés. De ce fait, plus de la moitié des répondants (53 %) seraient prêts à demeurer à la maison pour éviter les contacts potentiels avec des personnes qui ne sont pas adéquatement protégées. À ce titre, le passeport vaccinal est de plus en plus populaire parmi les travailleurs : ils sont désormais 79 % à approuver son usage sur les lieux de travail, contre 70 % en août dernier.

Enfin, l’utilisation des transports en commun par les travailleurs continue de demeurer en deçà du niveau prépandémique. Malgré le fait que les autorités de santé publique ne décèlent aucune éclosion de cas liée à l’utilisation des transports en commun, seulement 53 % des répondants déclarent avoir confiance que l’utilisation des transports collectifs est sécuritaire. Des efforts restent ainsi à fournir pour continuer de rassurer les travailleurs.

La collecte de données pour ce sondage s’est échelonnée du 26 octobre au 5 novembre 2021 et a rejoint 604 répondants. La Chambre continuera de sonder les membres de son réseau sur une base régulière au cours des prochains mois.

Pour consulter les faits saillants, cliquez ici.

À propos de l’initiative «J’aime travailler au centre-ville»
« J’aime travailler au centre-ville » est une initiative de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain réalisée grâce à l’appui du ministère de l’Économie et de l’Innovation dont l’objectif est d’accélérer la relance du centre-ville de Montréal.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)
Forte d’un réseau de 8 000 membres, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (ci-après « la Chambre ») agit sur deux fronts : elle porte la voix du milieu des affaires de la métropole et offre des services spécialisés aux entreprises et à leurs employés. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la Chambre vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

SOURCE Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Photo by Thirdman from Pexels

Close
0