Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Pierrette et Paulette : coloc pour séniors

Pierrette et Paulette : coloc pour séniors

Préoccupée par le vieillissement de ses propres parents, Morgane Macé décide de se lancer en entreprise après de nombreuses discussions avec eux. Elle entreprend alors de créer un site internet pour construire les liens entre des personnes ainées qui souhaitent se mettre en colocation. C’est donc en 2019 que ce site, qui porte le nom de ses deux grands-mères Pierrette et Paulette, voit le jour.

«Mes parents seraient d’accord pour vivre en colocation quand ils seront plus vieux parce que le pire, selon eux, c’est de rester tout seul», livre Morgane Macé, Française qui a immigré au Québec il y a 8 ans.

Pierrette et Paulette : coloc pour séniors

Bien que la colocation entre adultes soit moins populaire dans la Belle province qu’en Hexagone, elle décide alors d’élaborer un projet de site internet qui mettrait en relation les personnes intéressées à vivre ensemble. «Bien que le site soit ouvert à tous, on s’adresse particulièrement aux 55 ans et plus», élabore-t-elle. Sur Pierrette et Paulette, les personnes peuvent donc créer leur profil et/ou annoncer un logement qu’elles ont à partager. «On n’intervient pas au niveau du matching. On laisse les gens faire», raconte Morgane Macé, qui s’est associée rapidement à Teddy Blanc pour concevoir le site internet du projet.

«Non seulement la colocation permet de briser l’isolement, mais elle permet aussi d’économiser», raconte Morgane. En effet, la plupart des utilisateurs du site affichent avoir des problèmes financiers et cherchent à améliorer leur qualité de vie. «Les ainés nous écrivent pour nous raconter leur histoire, c’est très intime comme approche, et on espère pouvoir les aider avec la colocation», poursuit-elle.

Pour l’instant, Pierrette et Paulette compte près de 200 personnes inscrites et une quarantaine d’annonces de logements à l’échelle du Québec. Morgane Macé se ravit de cet engouement, qui s’est complexifié à cause de la pandémie de COVID-19. «Les premiers mois, on a eu une belle réponse puis à partir de mars 2020, ç’a été une grosse pause. Là, ça reprend petit à petit. La crise sanitaire a aussi montré davantage l’isolement et la souffrance des ainés», affirme-t-elle.

Pierrette et Paulette : coloc pour séniors
Teddy Blanc et Morgane Macé. © Marie Deschene.

Diversifier l’offre

En plus d’être une plateforme de mise en relation, Pierrette et Paulette se veut aussi un site éducatif. Il propose notamment un guide complet sur la colocation et des outils pratiques. «Quelles sont les différentes étapes pour devenir colocataire? Quels documents sont nécessaires? Comment se diviser les tâches? …» détaille Morgane Macé.

Actuellement, tout ce qui se retrouve sur Pierrette et Paulette est gratuit pour les utilisateurs. Morgane Macé et Teddy Blanc aimeraient développer une partie payant afin de garantir la pérennité de leur projet qui tient, pour le moment, seulement grâce à leurs finances personnelles. «On aimerait offrir des services complémentaires, par exemple un répertoire de services, avec des produits dédiés aux ainés, mais aussi une liste détaillée de ressources qui existent au Québec notamment les aides financières, les possibilités pour avoir quelqu’un qui vient faire le ménage, etc.» explore la jeune entrepreneure qui a étudié en École de commerce.

Pour poursuivre le développement de leur entreprise, Morgane et Teddy ont reçu le soutien de l’Esplanade, qui accompagne les entrepreneurs d’impact social et environnemental. Pierrette et Paulette a été sélectionné parmi une dizaine de projets pour bénéficier d’un coach d’affaires. «Ça nous a permis de redéfinir notre plan d’affaires, cibler davantage notre clientèle, mais aussi rencontrer d’autres entrepreneurs sociaux, et ça c’est super, se ravit Morgane.

Bien qu’encore peu connue au Québec, la colocation reste selon Morgane le moyen idéal de socialiser et vieillir dans le bien-être. «Plus on va en parler, plus les gens vont comprendre que c’est une solution pas chère et très humaine!» conclut-elle.

Pierrette et Paulette 

site web | facebook

Close