Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
L’insertion sociale avec Insertech Angus

L’insertion sociale avec Insertech Angus

Si la technologie nous permet de rendre nos tâches plus faciles ou de communiquer avec nos proches et le reste du monde, elle devient aussi un facteur d’isolement pour plusieurs personnes de nos communautés. Quand vient le temps de penser à l’accès à la technologie, les personnes âgées et les personnes marginalisées sont souvent laissées en plan, c’est sur ce problème qu’Insertech Angus se penche à tous les jours.

«Quand l’organisme a été fondé [à la fin des années 90], l’informatique était utilisée comme c’était populaire, c’était un bon moyen d’attirer la clientèle qu’on voulait servir», explique Saad Sebti, coordonnateur marketing et développement travaillant avec l’organisme depuis près de dix ans.

Travailler pour l’avenir un ordinateur à la fois

L’organisme offre un parcours de réinsertion socioprofessionnel permettant aux participants d’acquérir une formation de travail, mais aussi des habiletés qui leur permettront de s’épanouir une fois le parcours terminé. «La mission première est d’insérer des jeunes à l’emploi. Donc, des jeunes de 16 à 35 ans […] à qui on apprend un métier durant un parcours de 6 mois au terme duquel ils peuvent se trouver un travail ou retourner aux études». Pour Saad, il est clair que le passage au sein de l’OBNL permet aux participants de repartir avec un bagage positif qui les accompagnera tout au long de leur vie.

L’insertion sociale et l'économie circulaire avec Insertech Angus
Groupe d’assemblage. Courtoisie: Insertech Angus.

Le parcours inclut évidemment des cours en assemblage électronique, mais aussi en gestion d’entrepôt et en service à la clientèle. Cependant, ce qui rend le parcours vraiment efficace pour les participants, c’est l’accompagnement socioprofessionnel qui est offert durant la formation, mais aussi dans les mois qui suivent. L’accompagnement permet aux jeunes de ressortir avec des connaissances et des habiletés qui vont les suivre dans leur vie de tous les jours même s’ils changent de domaine.

«En plus de donner une première expérience de travail, on offre entre autres des formations sur le budget individuel, une formation en premiers soins et RCR. On veut donner des outils pour bien fonctionner dans le monde dans lequel on vit», souligne Saad, toujours avec le même enthousiasme.

Permettre un accès pour tous à la technologie

Si le parcours principal d’Insertech permet un accès à l’emploi, les autres activités sont aussi orientées vers une démocratisation de l’accès à la technologie. L’entreprise permet l’acquisition de matériel informatique à prix réduit en offrant des appareils remis à neuf par les participants au parcours.

«Nous recevons beaucoup de dons d’entreprises qui renouvellent leur matériel informatique. Ce n’est pas parce qu’un ordinateur n’est plus assez performant pour une entreprise qu’il ne l’est pas pour monsieur et madame tout le monde».

L’insertion sociale et l'économie circulaire avec Insertech Angus
Courtoisie: Insertech Angus.

Un autre aspect de cette démocratisation est les cours offerts aux aînés pour les accompagner dans un monde de plus en plus connecté. «L’espace aîné est une espace sur notre site ou les personnes âgées peuvent se rendre afin d’accéder à des formations leur permettant de bien fonctionner dans le monde moderne.» Tous les cours de l’espace aînés sont gratuits et offrent d’aiguiser leurs connaissances avec des cours tels que l’Initiation à l’informatique ou bien la Découverte du courrier électronique. En plus de la formation aux aînés, Insertech travaille de concert avec l’Office municipal d’habitation de Montréal ainsi que d’autres organismes communautaires pour équiper et former nos concitoyens ayant une moins grande littératie technologique.

Tout ce que fait Insertech Angus est imaginé avec l’avenir en tête. Les parcours et les formations aident les participants à mieux s’équiper pour l’avenir, mais la réparation et la vente de matériel informatique revalorisé permettent aussi à l’organisme de s’inscrire dans une mouvance d’économie circulaire en luttant contre l’obsolescence de matériel ayant encore une utilité. «Les 3 “R” sont aussi au centre du projet, c’est-à-dire la réduction à la source, le re-emploi et le recyclage», conclut Saad.

Au centre de la technopole Angus, l’on permet à tous d’avoir accès à du matériel et des connaissances informatiques tout en imaginant un monde où l’on rencontre moins de gaspillage.

Insertech Angus

site web | facebook

Close