Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Les courts métrages québécois mis de l’avant au Festival CINEMANIA

Les courts métrages québécois mis de l’avant au Festival CINEMANIA

Programme B

À l’occasion de sa 27e édition, le Festival de Films Francophones revient en force du 2 au 14 novembre, et mettra de l’avant les courts métrages québécois lors de deux soirées bien spéciales, au Théâtre Outremontles 9 et 10 novembre. À l’international, comme au régional, la langue française se distingue et se trouvera sous les projecteurs de CINEMANIA, tout au long du festival, tout comme de votre salon! 

Dans sa programmation entièrement francophone, CINEMANIA réserve deux soirées en salle aux courts métrages québécois les 9 et 10 novembre. Dans le cadre de «Les Soirées du court québécois», 12 titres seront projetés et présentés aux spectateurs par Jason Béliveau et Catherine Pelletier. L’un est rédacteur en chef pour la revue Séquences, tandis que l’autre est cofondatrice du Circuit Beaumont, faisant d’eux des programmateurs de choix.

«Le court métrage n’est pas que la petite école du long. Il s’agit d’une forme à part entière, dont la concision favorise l’invention de nouvelles propositions narratives. Il rallie des cinéastes chevronnés et des nouveaux venus, des étudiants en cinéma et des autodidactes, autour d’une même passion, celle du cinéma, celle de poser un regard inédit sur le monde. Le Québec peut s’enorgueillir d’être parmi les meilleurs créateurs de courts dans le monde; année après année, ses cinéastes sont primés dans les plus grands festivals et galas à l’international», nous explique Catherine Pelletier.

Le Québec en avant-première

La première soirée du «court québécois», le mardi 9 novembre, présentera six courts métrages à partir de 20h au Théâtre Outremont, soit Lost dans l’paradise, [email protected]Picbois et Rosa, en premières montréalaises, ainsi que L’un l’autre et Mimine en premières québécoises. La seconde soirée, le mercredi 10 novembre, fera découvrir aux spectateurs six autres courts métrages, avec Donc Socrate est mortel, La Traversée et Miette, en premières montréalaises, Peete et La leçon de musique en premières québécoises, et pour finir, Opération carcajou en première mondiale.

Une première soirée, sous le talent montréalais et québécois

Plusieurs réalisateurs sont mis à l’honneur avec des films de courtes durées qui ont su se démarquer, soit Virgile Ratelle (Lost dans l’paradise), Roger Gariépy ([email protected]),  Kevin T. Landry (Picbois), Gabriel J. Lemay et Jean-Michel Gervais (Rosa), Clara Prévost (L’un l’autre) et Simon Laganière (Mimine).

Lost dans l’paradise est une œuvre de Virgile Ratelle dont le succès fait parler de lui-même, notamment à la suite d’une apparition dans la catégorie «Short film corner» du Festival de Cannes, et une autre prévue bientôt pour la 40e édition du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue. S’intéressant à la jeunesse d’aujourd’hui, le court métrage tourné au Lac-Saint-Jean, en décembre 2020, documente la vie d’adolescents qui vacillent entre questionnements et passions.

[email protected], présenté dans des festivals au Canada, en Espagne et en France, relate la vie d’un vieil homme, Réal Gendron, qui porte un amour pour la vie et pour Dieu, et qui, du jour au lendemain, se voit mêlé à une histoire, aussi surprenante qu’intrigante, avec l’arrivée d’un courriel provenant d’Afrique, le nommant héritier d’une grande fortune.

Rosa de Gabriel J. Lemay et Jean-Michel Gervais, également présenté lors du Festival Les Percéides, nous plonge dans l’univers d’un psychiatre qui se trouve chamboulé par un patient, aux apparences quelque peu trompeuses.

Une deuxième soirée, qui clôture la sélection locale

Lors de cette deuxième soirée, le mercredi 10 novembre, six autres courts métrages des réalisateurs Alexandre Isabelle (Donc Socrate est mortel), Ève Saint-Louis (La Traversée), Maude Bouchard et Camille Trudel (Miette), Simon Madore (Peete), Peter Venne (La leçon de musique) ainsi que Nicolas Krief (Opération carcajou) seront projetés dès 20h au Théâtre Outremont.

Donc Socrate est mortel d’Alexandre Isabelle est un récit fort qui raconte le parcours de Louise, de simple enseignante de philosophie à activiste, qui lutte contre la crise climatique. Présenté dans plusieurs festivals de films, notamment en Belgique, en Grèce, au Québec et en Irlande, cette première montréalaise suscitera sans aucun doute beaucoup d’attention.

Opération carcajou de Nicolas Krief, le seul court métrage en première mondiale présenté dans «Les Soirées du court québécois», tourne autour d’un drame familial mêlant les activités secrètes d’un père de famille avec la police. Le réalisateur a d’ailleurs déjà remporté plusieurs prix pour son talent cinématographique.

La Traversée, une production d’Ève Saint-Louis également nominée dans plusieurs festivals cinématographiques à travers les États-Unis, le Canada, l’Espagne, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, éveille déjà l’intérêt. L’histoire porte sur un père et sa fille qui, après des retrouvailles à l’aéroport de Montréal, éprouvent des difficultés en chemin.

Pour en apprendre plus sur la totalité des courts métrages qui vous seront présentés lors de ces deux soirées, nous vous invitons à consulter la programmation dans la section «Les Soirées du court québécois».

«Prix de la critique AQCC-Nespresso»

Afin de clôturer le Festival de Films Francophones, les titres québécois ainsi que le reste des courts métrages internationaux courent la chance d’être sélectionnés pour le «Prix de la critique AQCC-Nespresso», qui récompensera le meilleur court métrage. Trois têtes de la critique cinématographique formeront le jury de cette année, soit Julie VaillancourtJustine Smith et Marie-Claude Mirandette. 

CINEMANIA EN LIGNE

Une collaboration entre le Festival Scope et Shift 72 permet de visionner, en ligne, les films présentés lors du Festival CINEMANIA. Deux options s’offrent aux spectateurs, soit l’achat d’un passeport hybride dont la vente sera limitée aux premiers acheteurs, soit l’achat d’un passeport en ligne. Les rediffusions auront lieu du 2 au 21 novembre et du 11 au 21 novembre pour les courts métrages québécois, permettant le visionnement de 55 longs métrages et 30 courts métrages dans le confort de son salon. Il sera également possible de louer des films à l’unité.

Pour plus de renseignements, consultez le site web de CINEMANIA et la page Facebook de l’événement. Bon cinéma!

🎞️ CINEMANIA

Site web | Facebook | Instagram

Close
0