Close
Close

Votre panier est vide.

↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
Visite virtuelle du Canada et préparation de mes vacances pour 2021

Visite virtuelle du Canada et préparation de mes vacances pour 2021

J’ai des idées de grandeur! Je veux, une fois de plus, voyager. Cette année, loin, grand. Juste pour quitter mon pays (la Belgique) qui me paraît toujours trop étroit. Un ami de longue date m’a invité, une fois de plus (il insiste…), à visiter son pays, le Canada. Enfin, pas tout le Canada. Car ce pays est vraiment grand! Il m’a dit qu’en quinze jours j’aurais déjà de la difficulté à parcourir la province qu’il habite, le Québec. Après quelques descriptions sommaires, j’ai compris que si je voulais découvrir convenablement ce territoire qui fait plus de 55 fois la taille de mon pays, il faudra que j’y consacre beaucoup de temps.

L’exploration virtuelle à la rescousse

Alors, vive le virtuel. Cette semaine, je découvre le Canada à travers le Net, juste pour me préparer mentalement. Il y a tant de choses à découvrir, pour tous les goûts, pour toutes les bourses. La nature, bien entendu, avec ses milliers de parcs, ses milliers de rivières et lacs, ses transports bien organisés qui vous mèneront partout de façon sécuritaire.

La bouffe aussi n’est pas à dédaigner (même pour un Belge). Les homards ne sont plus à vanter, le sirop d’érable est connu mondialement, les bières artisanales prolifèrent et proposent d’excellentes saveurs originales. Même le fromage, domaine réservé de nos amis français, est devenu un aliment de qualité. Ils gagnent même des prix lors de concours internationaux où la compétition est sévère.

On peut aussi s’amuser bien sûr dans cet immense pays. Que ce soit dans des parcs d’attractions, des casinos comme Rizk (réels ou virtuels), des pêcheries où les poissons abondent et satisferont les plus exigeants, des sites d’exception à visiter (Banff en Alberta est LA destination de choix pour les amoureux de la nature), et tant d’autres choses!

Tant que j’écris sur le virtuel, le Canada est doté d’une superbe infrastructure de télécommunication, donc d’Internet (bon, honnêtement, la qualité est liée à votre emplacement. Vous n’aurez pas une bonne connexion Internet au milieu des champs de la Saskatchewan). Vous ne serez donc pas éloigné de votre famille quand vous serez au Canada. Les «chats», les appels téléphoniques et vidéos seront de grande qualité. 

Les mystères et surprises des vastes étendues du Canada 

La distance immense séparant les côtes du Canada (plus de 5500 kms les séparent) nécessite aussi une bonne infrastructure de communication. Oubliez la voiture, sauf si vous avez une immensité de temps libre devant vous, et privilégiez les vols en avion: toutes les grandes villes sont bien desservies. Et, pourquoi pas, ne vous refusez pas un voyage extraordinaire en train à travers les régions montagneuses! Vous ne ferez pas souvent 5000 kms en train – pour un aller simple – lors de vos vacances (vous reviendrez en avion)…

Moi, je suis prêt. J’ai visité ce superbe pays en théorie et je n’attends plus que quelques formalités pour m’y rendre physiquement. J’ai hâte d’aller voir des baleines pour la première fois de ma vie, d’aller pêcher le saumon avec mon ami et de voir si les bières des microbrasseries québécoises valent bien nos excellentes bières d’abbaye. Ce pays m’attire depuis bien trop longtemps pour que je lui laisse la chance, une fois de plus, de ne pas m’accueillir. C’est décidé, je pars!

Photo by Stefan Pop from Pexels

Close