Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
La Microbrasserie Nouvelle-France : un héritage familial ancré dans le 21e siècle en Mauricie

La Microbrasserie Nouvelle-France : un héritage familial ancré dans le 21e siècle en Mauricie

Existant depuis 23 ans, la Microbrasserie Nouvelle-France née d’une idée simple, celle de proposer de la bière sans gluten dans un marché où ce type de produits n’existait pas, est avant tout une histoire de famille. La seconde génération de Lessard est désormais aux manettes. Entretien avec François-Eugène Lessard, président de la microbrasserie.

«Quand on était jeunes, avec mon frère, on n’aimait pas la bière», rigole François-Eugène Lessard. Une particularité que François-Eugène et William Lessard expliquent par les bières que leurs parents brassaient. «On n’aimait pas les bières sans gluten», qui, à l’époque des parents, composaient 95% de la production. En 2021, la bière sans gluten compose toujours 60% des produits proposés par les frères Lessard. «Mais on n’est pas des traditionnels de la bière, on ne propose pas des bières belges ou autres», soulignent avec fierté les deux frères.

La Microbrasserie Nouvelle-France : un héritage familial ancré dans le 21e siècle en Mauricie
Crédit: Route des Brasseurs de la Mauricie. Microbrasserie Nouvelle-France – Facebook.

Si, plus jeunes, les deux frères ont mené des carrières loin de la microbrasserie, l’un comme psychoéducateur et l’autre comme animateur 3D de jeux vidéo, ils sont revenus dans leur province d’origine, à Saint-Alexis-des-Monts en Mauricie, en 2015, au décès de leur père, pour épauler leur mère, Martine Lessard.

Mais plutôt que de simplement faire vivre l’héritage de leurs parents, les deux frères se sont approprié l’entreprise: ils ont lancé des bières qui leur ressemblent, et continuent de créer régulièrement des brassins. «En revenant, William et moi, on a discuté des types de bières qu’on aimait et qu’on voulait développer», explique François-Eugène Lessard. Tout en conservant, bien entendu, les bières sans gluten qui ont fait la renommée de la microbrasserie.

De nouveaux projets pour évoluer

«Quand on a repris, au début, ce n’était pas évident parce qu’on ne connaissait pas la bière, donc ça a pris quelques années avant de bien connaître le marché et les brassins», a détaillé le président de la microbrasserie.

En 2019, les frères se sentent prêts à se (re)lancer sur ce marché. «On a changé notre branding, changé notre image complètement», précise François-Eugène Lessard, et ils ont aussi ajouté de nouvelles bières à leur carte imaginées notamment par lui-même. «J’ai beaucoup lu, beaucoup fait de tests, ces dernières années avec le maître brasseur», explique-t-il modestement. Des tests complétés par les voyages que les deux frères ont effectués aux États-Unis entre autres, et qui leur ont permis d’affiner leurs goûts.

La Microbrasserie Nouvelle-France : un héritage familial ancré dans le 21e siècle en Mauricie
Crédit: Microbrasserie Nouvelle-France – Facebook

L’un des critères qui explique la longévité de cette microbrasserie, croit savoir le président de l’entreprise, «est la fidélité de notre clientèle, qui achète, année après année, nos bières sans gluten. Le marché de la bière évolue aujourd’hui très vite, mais la bière de notre brasserie connaît un vrai succès, qui accompagne la culture de la bière qui s’est développée au Québec», reconnaît François-Eugène Lessard, ayant comme défi de toujours proposer de nouvelles offres.

En 2021, pour mieux répondre aux demandes de ses clients, la microbrasserie a décidé d’investir dans des équipements, pour pouvoir augmenter la production, pour un coût de près de deux millions de dollars.

Si les deux dernières années ont été difficiles, crise de la Covid-19 oblige, les deux frères se trouvent chanceux. «Nous vendons majoritairement en épiceries plutôt qu’en restaurants, et les épiceries n’ont jamais fermé étant donné qu’elles étaient considérées essentielles».

Et pour continuer leur développement, les frères réfléchissent à d’autres types de bières. «Des bières modernes, des bières brunes notamment infusées avec de la vanille, du café, du cacao… On veut se développer dans ces niches». D’autres recettes devraient voir le jour bientôt, mais les deux frères garderont le secret sur le sujet jusqu’à ce que leurs nouveaux produits soient dévoilés, d’ici l’automne, promettent-ils.

Microbrasserie Nouvelle-France

site web | facebook | instagram

Pour d’autres articles, consultez notre dossier Tourisme local : (re)découvrir les régions du Québec.

Close
0