Close
Close

Votre panier est vide.

Hey Terre!: Kelly Bado enteprend une série de concerts virtuels et intimistes

Hey Terre!: Kelly Bado enteprend une série de concerts virtuels et intimistes

Les Tournées Réseau Ontario font leur retour avec l’artiste franco-manitobaine Kelly Bado. Sur un son qui marie ses origines africaines à la pop et le R&B/soul, elle compose des chansons dont les paroles sont inspirées par l’amour, l’espoir et l’égalité sociale. Un parcours musical qu’elle partagera de février à juin avec le public d’Ontario.

Kelly Bado a obtenu l’an dernier une vitrine lors de Contact ontarois organisé par le réseau de diffusion des arts de la scène de l’Ontario français, Réseau Ontario. L’événement qui se veut être le doyen des marchés du spectacle francophone contribue à l’épanouissement des arts de la scène en Ontario. Il lui permet d’ailleurs d’enchaîner avec une tournée dans la province.

«Réseau Ontario a su maintenir les intérêts que j’ai reçus au moment de la vitrine de la part de diffuseurs, et ce, malgré la Covid. L’organisation de la tournée ontarienne qui devait être en personne a été décalée, mais elle va quand même avoir lieu. Je considère que c’est un succès. Réseau Ontario a vraiment fait beaucoup de travail en termes de suivi et d’appui envers moi et les diffuseurs pour qu’ils n’abandonnent pas leur programmation!», souligne l’auteure-compositrice-interprète.

Un soulagement qui fait écho à la production de son dernier album. En lien avec la pandémie, elle a dû arrêter d’aller en studio et elle n’était pas certaine de le finir à temps. Elle a finalement réussi à le soumettre au Western Canadian Music Awards et elle a remporté le prix d’artiste francophone de l’année 2020.

Éveiller les consciences par la chanson

Lors de sa tournée, elle présentera la chanson éponyme de son album Hey Terre aux rythmes pop. Sous forme de lettre de respect et d’encouragement, elle a été écrite avec son réalisateur Chris Burke-Gaffney et son ami Alain Toshineza

«On pensait à la Terre, un peu comme la relation qu’un enfant a avec sa mère, explique Kelly Bado. J’aime beaucoup tout ce qui est relationnel, alors pour moi c’était une opportunité d’écrire non seulement pour éveiller les consciences, mais aussi pour encourager la planète à continuer d’exister et nous, les humains, à continuer d’en prendre soin. Au-delà de ça, je voyais aussi beaucoup la relation entre humains parce que c’est la Terre qui nous unit, peu importe notre culture, notre langue et notre couleur de peau.»

Elle présentera aussi une chanson de son premier EP, «J’y retournerais», mais en trio, dans une version plus acoustique. Dans un style simple et direct, elle rejouera sa première composition au Canada.

«C’est une chanson qui est mélancolique un peu. Dans le sens où elle me rappelle beaucoup d’où je viens, de mon pays. Quand je suis arrivée, c’était difficile. J’ai discuté avec beaucoup de gens qui viennent d’ailleurs, et on passe tous par une période d’adaptation. C’est aussi un rapport avec la terre d’accueil qui est chaleureuse et pleine de rebondissements. J’ai découvert la culture franco-manitobaine que j’aime beaucoup et dont je suis fière», raconte l’artiste qui vit à Winnipeg.

Elle partage ainsi son parcours et profite de l’occasion pour célébrer la diversité culturelle.

Première expérience virtuelle

La tournée comprend sept concerts dont la première date est prévue le 25 février au Centre culturel Louis-Hémon de Chapleau. Kelly Bado se dit impatiente de vivre cette première expérience virtuelle qui a été enregistrée après le confinement avec ses quatre musiciens.

«Tout a déjà été filmé parce que c’est une grosse production, précise-t-elle. Pour le tournage, on a choisi un local qui représente ma musique et l’énergie que je veux véhiculer [éclairé, avec de la décoration africaine qui vient de sa ville natale, Abidjan]. Il a fallu travailler avec deux équipes: une pour la production vidéo et une pour la captation sonore. Ça a pris toute une journée et là, c’est en train d’être monté. Pour chaque diffusion, j’ai prévu d’être présente en direct depuis chez moi pour saluer l’audience, commenter et répondre aux questions.»

L’artiste s’est donné comme objectif de dépasser l’aspect virtuel pour vivre la musique ensemble.

🎙️Réseau Ontario

site web | facebook | instagram

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓