Close
Close

Votre panier est vide.

Dans l’atelier de Mono Sourcil: La rue, une galerie à ciel ouvert

Dans l’atelier de Mono Sourcil: La rue, une galerie à ciel ouvert

Si vous n’avez pas remarqué la signature de Maxilie Martel-Racicot – alias Mono Sourcil – dans les rues montréalaises, vous avez sans doute croisé Animaux urbains, l’une de ses murales qui ornent la rue Rachel Est dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal.

Des têtes de chats, de chiens, la bouille ronde et l’œil en amande, l’habit chic dans les tons jaune et gris, jugent les passants d’un regard sérieux. Touche-à-tout, l’artiste visuelle fait la distinction entre muraliste...

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓