Close
Close

Votre panier est vide.

Valérie Villeneuve, associée et experte-conseil chez Alternative RH

Valérie Villeneuve, associée et experte-conseil chez Alternative RH

 

Qui êtes-vous et qu’est-ce qui vous motive à faire une différence dans l’écosystème?

Valérie Villeneuve, maman de deux, entrepreneure engagée dans ma communauté et passionnée de sport très amateur. Ce qui me motive à faire une différence dans l’écosystème, c’est la force du travail collectif, la mise en place d’idées par plusieurs intervenants qui en augmente sa valeur.

Je suis une fille de projet, j’ai toujours besoin d’avoir plusieurs projets sur le feu, alors contribuer à l’écosystème me permet non seulement de vivre des projets stimulants, mais également de développer de nouveaux liens et de nouvelles compétences.

Quel est votre parcours dans l’écosystème ainsi que votre emploi et titre actuel?

J’ai eu la chance d’évoluer longtemps dans le domaine des organismes d’économie sociale et de développer pendant quelques années un club de gymnastique afin d’en faire l’un des plus gros au Québec. J’en étais la directrice générale tout en faisant mes études en gestion. Nous sommes partis d’une trentaine d’employés et quelques dizaines d’enfants pour nous rendre à près de 100 employés et nous faisions bouger plus de 1 000 jeunes par semaine. Nous n’avions qu’un seul objectif: faire naître des passions! Que ce soit chez les tout-petits qui apprenaient le développement moteur aux athlètes de niveau national, notre but était de développer de la fierté chez ces adultes en devenir.

Ces années m’ont permis de me faire les dents et de mettre en pratique la théorie apprise à l’école de gestion. Un beau terrain de jeu et d’exploration. J’ai aussi découvert ma passion pour le développement des affaires et la structure organisationnelle, et à force de l’expérimenter j’ai eu envie de le faire avec d’autres personnes aussi passionnées que moi. J’ai donc travaillé à mon compte pendant quelques mois avant de m’associer chez Alternative RH et de m’allier à cette équipe dynamique afin de travailler un éventail plus large de clients et de collaborer avec des expertises diverses qui me permettaient de pousser la limite encore plus loin.

Valérie Villeneuve

Parlez-nous un peu de l’entreprise dans laquelle vous travaillez.

Chez Alternative RH, nous sommes une boîte collaborative de 4 employés. Nous sommes spécialisés dans tous les aspects de la gestion stratégique que ce soit au niveau des ressources humaines, de la stratégie et de la formation personnalisée. Nous prônons l’engagement social en offrant du temps à nos différents ordres professionnels (CRHA, ADM.A), ainsi que dans la communauté via nos regroupements de développement.

Outre mon engagement dans mon entreprise, je m’investis dans ma communauté via le mouvement Osmose qui est devenu avec les années l’aile jeunesse de la Chambre de commerce et d’industrie de Vaudreuil-Soulanges. Osmose regroupe plus de 1 200 jeunes entrepreneurs, professionnels et gestionnaires de notre région. Osmose a pour mission d’inspirer l’émergence d’un leadership ouvert, collaborateur et engagé. Nous organisons annuellement une série d’initiatives expérientielles riches et authentiques. Je chapeaute avec Vincent Bastien de Cubix depuis 3 ans le Bal Osmose, notre événement de plus grande envergure qui rassemble 400 jeunes leaders.

«Je n’essaie pas d’être l’amie parfaite, la maman parfaite, l’amoureuse parfaite, l’entrepreneure parfaite, j’essaie seulement de faire de mon mieux dans chaque sphère sans me mettre de pression d’excellence.»

Qu’est-ce qui rend votre organisation unique dans l’écosystème?

Notre agilité. En étant une petite équipe de consultantes, nous arrivons à personnaliser nos projets et à nous réorienter rapidement en cas de besoin. L’humain est au cœur de nos façons de faire et nous nous assurons que chaque projet soit unique et reflète la personnalité et le désir du client. Lorsque nous entrons dans une entreprise pour un mandat de structure organisationnelle, une formation ou d’autres besoins, nous faisons partie de l’équipe! Ça donne toujours de bons résultats, mais il y a certaines équipes qui sont dures à quitter!

Dans quelle ville œuvrez-vous principalement et/ou quelles autres localités, MRC et/ou régions touchez-vous?

Nous œuvrons principalement dans Vaudreuil-Soulanges, Salaberry-de-Valleyfield, le Haut-Saint-Laurent et Montréal.

Donnez-nous un aperçu de la scène entrepreneurial de la Montérégie, ses défis, ses forces, etc.

Dans notre secteur de la Montérégie, les défis sont vastes. Le territoire de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent compte beaucoup de zones agricoles. La superficie est grande à couvrir et les milieux tellement diversifiés. Il faut savoir s’adapter et bien s’informer puisqu’une stratégie pour une entreprise de Vaudreuil-Dorion ne s’appliquera pas à une entreprise de Huntingdon, il faut bien faire ses devoirs!

La plus grande force à mon sens, est le désir d’engagement et de collaboration de plusieurs entrepreneurs. Il n’est pas rare de voir de l’entraide entre entreprises et des consultations engageant plusieurs types d’activités. Je crois sincèrement que cette collaboration lorsque bien effectuée permet d’amener des projets à d’autres niveaux et d’élever une région.

Quelques mots pour définir quel type de professionnelle vous êtes…

Optimiste, engagée, axée sur les résultats

Quels outils sont essentiels à votre vie?

Je m’adapte bien à tout type d’outils et je les varie. Je dirais que la seule constance d’outils utilisés dans les dernières années est mon iPhone. En ce moment, je dirais Zoom, mais dans une semaine qui sait?

Avez-vous une façon d’organiser vos journées afin d’optimiser votre travail?

Mes journées ne sont jamais identiques. Ça varie, alors leur organisation aussi est assez changeante. Lorsque je vais chez les clients, j’ai mon plan de match et je m’ajuste selon les besoins. Chaque semaine, je me garde une journée au bureau pour mettre à jour mes dossiers.

«Quand quelqu’un me parle de façon déterminée d’une idée ou d’un enjeu, je n’ai qu’une seule réponse: quand est-ce qu’on commence ça? J’aime l’action et les défis.»

 

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Être bien préparée et me faire des listes! Je refais ma to do list à chaque jour. Ça me permet de visualiser le travail à faire et sa quantité. Je peux aussi voir facilement quand j’ai besoin d’aide et ne pas le demander à la dernière minute.

Quels «trucs» conseilleriez-vous pour améliorer la productivité?

Définir vos moments les plus productifs et les rentabiliser. Personnellement, je sais que je suis 1000 fois plus efficace le matin, alors je maximise mon avant-midi. Je vois trop souvent des dirigeants qui ne savent pas coordonner leurs horaires et qui travaillent trop sur certains dossiers. Lorsque l’on travaille les choses au bon moment de la journée, ça nous prend la moitié du temps!

Dans mon cas, je travaille les budgets et les documents de planifications stratégiques dans mon prime time. Ça me permet d’y passer moins de temps. Si je dois travailler l’une de ses choses le soir, je sais que j’aurai besoin de le repasser le lendemain, ce qui augmente mon temps de travail au final.

Quelle force vous est reconnue par votre milieu?

Mon authenticité, je le suis jusqu’au bout de mes doigts (parfois trop)! Lorsque je m’engage dans un projet, on sait que je ferai ce pour quoi je me suis engagée sincèrement.

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à mener votre mission chaque jour?

Partager la passion des entrepreneurs et des dirigeants d’entreprise, ça me passionne. Quand quelqu’un me parle de façon déterminée d’une idée ou d’un enjeu, je n’ai qu’une seule réponse: quand est-ce qu’on commence ça? J’aime l’action et les défis.

Quand je quitte une organisation et que je sens qu’on a réellement fait une différence, ça me fait sincèrement plaisir et je sens que le travail que je fais a un grand sens.

 

Comment orientez-vous la croissance de votre organisation?

Nous avons beaucoup de demandes, et nos clients nous sont fidèles (MERCI!), cela rend la gestion de l’agenda de plus en plus difficile avec les années. Nous souhaitons bien sûr agrandir l’équipe, mais chaque chose en son temps. Nous souhaitons trouver des individus qui auront les mêmes valeurs et la même passion que nous. Nous sommes à réfléchir au profil idéal de nos futurs collaborateurs, mais ça arrivera c’est certain!

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Une entrepreneure de notre région m’a dit quand j’étais enceinte de ma fille de «ne pas essayer d’être la meilleure dans tout puisque j’allais échouer». J’ai toujours gardé ce conseil en tête et ça m’aide à mieux définir mes priorités dans ma vie. Je n’essaie pas d’être l’amie parfaite, la maman parfaite, l’amoureuse parfaite, l’entrepreneure parfaite, j’essaie seulement de faire de mon mieux dans chaque sphère sans me mettre de pression d’excellence.

Quels ont été vos plus grands défis en tant que leader de communauté?

Le plus grand défi est toujours de mobiliser. Ce n’est pas facile de recruter du sang neuf et de leur donner envie de contribuer collectivement. Il faut des efforts constants pour garder ses acteurs mobilisés et parfois, avec le quotidien de la vie, on oublie qu’il faut en faire davantage.

Quels seraient les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui souhaite s’impliquer au sein de sa communauté?

D’oser! Écrivez à des gens que vous trouvez inspirants, vous serez peut-être surpris de leur réponse et de leur désir de vous aider. Tout le monde a débuté quelque part, il faut savoir arrêter d’avoir peur et oser de se lancer!

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓