Close
Close

Votre panier est vide.

Poutine râpée et filet mignon – Entrevue musico-bouffe avec Laurie Leblanc

Poutine râpée et filet mignon – Entrevue musico-bouffe avec Laurie Leblanc

Laurie Leblanc a lancé ce mois-ci un nouvel album, When It’s Right It’s Right.  Il s’agit de son premier album anglophone de chansons originales, réalisé par Jason Barry, réalisateur renommé de la scène country canadienne. Le chanteur prépare d’ailleurs le lancement d’un vidéoclip le 10 juillet prochain. 

Au Québec, on a pu connaître l’artiste acadien en 2016 grâce à la chanson «Moi-itou mojito» qui s’est classée au sommet du palmarès iTunes Canada. Il s’est confié à Baron sur son amour pour le new country et… le chocolat!

Qui es-tu, quel est ton parcours?

Mon nom est Laurie LeBlanc. Je suis enfant unique originaire de Shemogue, Nouveau-Brunswick. À l’âge de 10 ans, nous avons déménagé à Bouctouche, NB, où j’ai rencontré ma future épouse Jeannette. J’ai étudié en technique de génie civil. Après plusieurs années de travail chez différentes firmes d’ingénieur, j’ai démarré ma propre entreprise de design. J’ai commencé à chanter à 27 ans. De 1995 à 2009, j’ai fait partie de deux groupes de musique, et en 2010, je me suis lancé dans une carrière solo. Depuis 2016, je vis de mon art.

Comment a démarré ton aventure dans la musique?

J’ai chanté pour la première fois devant un public au mariage à ma belle-soeur le 22 juillet 1995. Cette même année, j’ai fondé mon premier groupe Interstate; et en 1999, le groupe Zarico. Depuis le début de ma carrière solo en 2010, j’ai enregistré sept albums – le 7e, When It’s Right It’s Right, sera lancé le 5 juin 2020.

Comment décrirais-tu ton univers musical?

J’écoute beaucoup de musique, surtout le new country anglophone. J’aime bien évoluer en musique, explorer et pousser mes limites. Je suis un artiste qui s’accroche aux mélodies en premier et ensuite, les paroles.

Quelle est ta relation avec la nourriture?

J’adore manger! J’aime beaucoup les mets bien préparés, mais j’aime aussi la nourriture simple, surtout la nourriture acadienne comme les poutines râpées, le fricot, les crêpes, etc. J’adore les desserts: je suis une bibitte à sucre! Depuis la Covid-19, j’ai appris à cuire les steaks, les côtes levées sur le BBQ et j’aime ça cuisiner.

Si tu étais un plat quel serait-il?

J’adore le steak, donc je vais dire «un steak».

Si l’album When It’s Right It’s Right était une recette, quels en seraient les ingrédients?

Du chocolat, des noix, du caramel, de la crème fouettée et des fraises.

Es-tu aussi douée derrière les fourneaux que sur scène?

Pas encore, mais j’aime ça et j’apprends de plus en plus!

Qu’est-ce que tu écoutes comme musique lorsque tu cuisines?

De la musique country, surtout du new country ces jours-ci.

Quelle est la première recette que tu as appris à faire?

Un filet mignon sur le BBQ – une recette que mon ami Chef Gilles m’a montrée.

Quels sont les aliments dont tu ne pourrais jamais te passer et pourquoi?

Du chocolat – j’aime manger un bon dessert après mes repas, surtout du chocolat, mais j’avoue que j’essaie de m’en passer quelques jours avant de chanter. Heinz Ketchup  – Je n’aime pas manger des tomates, mais je ne peux pas me passer du ketchup… beaucoup de ketchup!

Quel est le pire repas que l’on t’ait servi?

Du foie de boeuf ou de porc.

As-tu des demandes spéciales aux promoteurs de spectacle lorsque tu es en tournée?

Le plus important, c’est qu’il y ait assez de bouteilles d’eau

Quel est ton plus grand «fail» culinaire?

Commencer une recette et m’apercevoir qu’il manque un ingrédient.

Et ton plus gros «fail» musical?

Avoir un blanc de mémoire quand je chante!

Si je t’invite à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner et passer comme musique pour t’impressionner?

Côté nourriture, ça ne me prend pas grand-chose pour m’impressionner, car j’aime beaucoup manger. J’adore goûter et découvrir toutes sortes de bouffe. Je dois dire que si tu me présentais un dessert au chocolat, ça me ferait sourire! Pour la musique, du country, bien sûr.

Ton dernier repas et la dernière musique que tu écouterais…si tu devais mourir demain?!

Steak, côtes levées sur le BBQ et beaucoup de desserts au chocolat! Ma dernière musique serait probablement celle de ma plus grosse influence, Alan Jackson!

Quels sont tes projets futurs?

Avec un nouvel album anglophone, je voudrais percer le marché country anglophone canadien. Présenter des ateliers/conférences pour la relève avec mon épouse et gérante Jeannette. Créer une fondation pour redonner à la communauté.  Trouver l’équilibre et passer plus de temps avec ma famille et mes amis.

🤠 Laurie Leblanc

site web | facebook | twitter

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓