Close
Close

Votre panier est vide.

Jérôme Gauthier, brasseur et fondateur des Bières CAT

Jérôme Gauthier, brasseur et fondateur des Bières CAT

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Je m’appelle Jérôme Gauthier, j’ai 50 ans. J’ai commencé le brassage amateur en 2014. J’ai gagné un fourquet d’Or au concours national de brassage amateur en 2015 à St-Nicolas-de-Port.

Ce qui m’a poussé à tenter l’aventure en «semi-pro» en créant les Bières CAT en brassage nomade début 2016.

Votre emploi et titre actuel?

Dans mon activité principale – et rémunératrice – je suis responsable d’une équipe de développement chez un éditeur de logiciel dans la propriété intellectuelle.

Dans mon activité secondaire, je suis brasseur, comptable, commercial, livreur…. Ma femme m’aide pour la logistique, stock tampon et livraisons.

Dans quelle ville?

Nous sommes à Carrières-sous-Poissy dans les Yvelines. En brassage nomade, j’ai commencé en 2016 à la Binchoise en Belgique, puis à la Brasserie Artésienne début 2017 dans le Nord de la France.

Depuis mi 2017 je suis un «nomade sédentaire» puisque je travaille avec la Brasserie Orita (bières Octopus) à Chaingy près d’Orléans

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes.

Passionné.

D’où vient votre intérêt pour la microbrasserie?  

J’ai aimé la bière dès ma jeunesse (mes origines bretonnes peut-être) et j’ai découvert le véritable goût du houblon avec 2 brasseries en 2014: Brewdog et Parisis.

Le passage au brassage amateur a été facile, car je suis un adepte du DIY (je suis autodidacte pour le brassage).

Qu’est-ce qui rend votre bière unique? Pourquoi?  

Je ne crois pas vraiment à la notion de «bière unique». J’ai plutôt un fil conducteur sur mes recettes: des bières houblonnées, mais pas trop amères, pour faire découvrir ce plaisir au plus grand nombre.

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées afin d’optimiser votre travail? 

Je pars tôt à mon travail principal pour éviter les bouchons et pour terminer assez tôt et réserver du temps pour la partie bière. Et pour ma famille! 

Quelles astuces conseilleriez­-vous pour améliorer la productivité? 

Des trucs que j’ai appris par l’expérience, mais pas dans mon quotidien puisque je ne fais cette activité qu’en secondaire/nomade.

1) Ne pas sous-dimensionner son projet, car le succès peut venir relativement vite et le changement de matériel, souvent accompagné d’un déménagement, coûte cher en temps et trésorerie.

2) Essayer au maximum de prévoir suffisamment de budgets pour disposer d’une ligne d’embouteillage dès le début du projet (chercher tous les postes chronophages).

3) Étudier l’ensemble (salle de brassage…) pour être le moins fatigant possible. Les TMS (troubles musculo-squelettiques) sont le quotidien du brasseur.

Vous êtes meilleur que vos collègues de travail pour…

Ne pas hésiter à prendre un problème sous un autre angle pour le résoudre.

Quelles votre stratégie pour faire connaitre votre bière? 

Pas vraiment de stratégie, c’est ce qui me fait défaut. J’ai appris et je continue d’apprendre sur le tas, de mes erreurs. J’essaie de rectifier le tir au fur et à mesure.

À propos du design, qu’est-ce que votre marque reflète?

Mes bières s’appellent les bières CAT. Le premier slogan était «révélez le félin qui sommeille en vous»! Le reste rejoint le point précédent. Je voulais cependant que mes bières reflètent un produit de qualité.

Comment et par qui ce design a-t-il été conçu? 

Nous sommes passés par un concours de design en ligne.

Qu’est-ce qui vous inspire et vous motive à aller au travail chaque jour? 

La passion, dans mes deux métiers.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

«Sois rigoureux et curieux, dans tout ce que tu fais.»

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps? 

Rester concentré sur un seul sujet; truc que je n’applique malheureusement pas toujours à moi-même…

Quelles sont vos routines de fin et de début de journée? 

Début; lever à 6h30, départ de la maison à 7h à jeun, premier café au bureau vers 7h30

Fin; aller promener mon chien Typloof.

Quels ont été vos plus grands défis en tant qu’entrepreneur?

Tout! Il s’agit de ma première entreprise à 47 ans, j’avais tout à découvrir.

Un ami m’a proposé de démarrer cette aventure, je n’y étais pas du tout prêt, et je pensais simplement continuer ma passion en tant qu’amateur.

Quels seraient les conseils que vous donneriez à quelqu’un qui souhaite démarrer une brasserie?

Comme indiqué précédemment, ne pas sous-dimensionner son projet. Et surtout, prévoir TRÈS LARGE sur la trésorerie et le planning. Les choses n’arriveront pas comme prévu et on manque toujours de trésorerie.

Bien réfléchir à sa démarche commerciale/marketing, établir sa cible…

Avez-vous des nouveautés à venir?

Depuis ma dernière création (mon IPA à 15 gr/l de 5 houblons américains), je n’ai pas encore défini la prochaine recette, mais des projets sont en cours!

À la fin d’une journée, quelle sorte de bière buvez-vous pour vous détendre? 

Une bière houblonnée, une pale ale ou une IPA – mes goûts personnels vont vers des bières plus amères que ma propre production!

Bières CAT

 facebook | instagram

Vous avez une microbrasserie basée en France, en Belgique ou en Suisse? Vous travaillez dans le monde brassicole en Europe (distribution, festival, services, etc)? Écrivez-nous!

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓