Close
Malik Djoudi, nuances bleutées et électro-pop nocturne

Malik Djoudi, nuances bleutées et électro-pop nocturne

Par baronmag

Programme B

Fort du succès connu en France lors de la sortie de son premier album, Un, en 2017, l’artiste natif de Poitiers est de retour avec une deuxième offrande, Tempéraments, qui vient tout juste de bénéficier d’une sortie conjointe en sol canadien chez Lisbon Lux Records et en sol français chez Cinq7/Wagram. 

Pour Malik Djoudi, créer est comme réaliser un tableau, il peut passer des heures à peaufiner les détails de ses chansons avant d’y apposer la touche finale.

Bleu Profond

C’est après un voyage initiatique à la découverte de ses origines au Vietnam que Malik Djoudi revient en studio et entame la création des 12 chansons que l’on retrouve sur le disque. 

Sur la pochette, il baigne autour de l’artiste une certaine aura de mystère, appuyée par le choix de couleurs sombres et bleutées. Ces teintes évoquant la nuit ou les profondeurs de l’océan se collent parfaitement aux hymnes entêtants à la voix sibylline que nous offre l’artiste.

Ce premier abord visuel très fort se retrouve en pochette d’album. D’emblée, nous sommes happés par l’énigme de cette photo tirée du vidéoclip d’un premier extrait de l’album pour la pièce «Tempérament». 

L’artiste s’y retrouve exposé en clair-obscur, un avant-goût des pièces qui s’enchaînent sur l’album, avec ses titres parfois plus cadencés et parfois plus langoureux.

Énigmatique

C’est avec Antoine Carlier que Malik Djoudi a choisi de travailler pour les vidéoclips de l’album. Alors qu’on le voit dans une barque sur l’eau, seul, aux confins de nulle part dans le vidéoclip de la pièce «Tempérament», on le retrouve plutôt entouré de gens mystérieux dans un sombre souterrain pour la pièce «Belles sueurs». Les contrastes de lumière et l’imagerie sombre dominent toujours, nous laissant voir un Malik Djoudi ténébreux.

Cet univers vaporeux, Malik Djoudi le transpose également sur scène, alors qu’il manie la guitare et les synthés en duo, vêtu de noir, dans un décor sobre. 

Les jeux de lumière qui s’animent à la progression du rythme dévoilent peu à peu l’artiste et contribuent à créer cet effet vaporeux qui entoure sa musique. On le constate notamment en regardant la session live de la pièce «Belles sueurs» enregistrée lors de son concert à la Gaité Lyrique en novembre dernier et qui est dévoilée aujourd’hui.

L’album Tempéraments est disponible sur toutes les plateformes.

➡ Pour suivre Malik Djoudi sur les réseaux: 

Facebook | Instagram | Site web

Close