Close
Close

Votre panier est vide.

Julien Gunther, microbrasseur de la Microbrasserie Grenaille

Julien Gunther, microbrasseur de la Microbrasserie Grenaille

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Je m’appelle Julien Gunther, 36 ans.

Après un petit passage en formation universitaire de bibliothécaire/libraire, j’ai abandonné les études. Faut dire que ça faisait longtemps que j’y trouvais plus ma place. Après quelques années « Off the grid » j’ai commencé à travailler en agriculture biologique et repris une formation dans ce domaine. C’est là que j’ai appris aussi la fabrication artisanale de bière, qui est devenue une passion.

J’ai été mécanicien vélo dans une association fondée avec des amis, avant de créer ma brasserie.

Votre emploi actuel:

Microbrasseur indépendant. Je travaille seul donc mon travail est très varié entre le brassage, la mise en bouteilles, les livraisons, la comptabilité, les marchés de producteurs…

Dans quelle ville:

Jarville-la-Malgrange, à côté de Nancy (France)

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes:

Autonome.

Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel)?

Un vieux Thinkpad 12 » increvable, sous Debian.

À quoi ressemble votre espace de bureau?

Mon bureau c’est ma boutique. Un joyeux bordel qui mélange bouteilles de bière à étiqueter, ordinateur, livres, outils de bricolage, tasse de café, et un grand corbeau peint sur le mur derrière moi. C’est fonctionnel pour moi mais je ne sais pas si quelqu’un d’autre s’y retrouverai.

Qu’écoutez-vous comme musique en travaillant?

Je n’écoute pas souvent de musique à la brasserie, car j’aime le silence et aussi les bruits de l’atelier. Si j’écoute de la musique, c’est très changeant selon mon humeur, par exemple : Philip Glass, Lost World, Soft Machine, From Ashes Rise, Wardruna, Reiziger, Dead Can Dance, Paris Violence, Steve Reich, Kraftwerk, Die Form, Teledetente 666, Deutsch Nepal

 Avez-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?

Ça dépend de ce que j’ai à faire. Les journées de brassage sont assez longues, quelques fois sans pause déjeuner. D’autres fois je commence tardivement (je ne suis pas du matin) et j’organise mes activités heure après heure. Quand je pars sur un marché par exemple, il y a des impératifs horaires.

Sinon je fonctionne beaucoup au feeling. Il y a peu de journées qui se ressemblent dans une semaine.

Quels trucs donneriez-vous pour améliorer la productivité?

La productivité je m’en fous. Comme je suis passionné par ce que je fais, je peux plonger dans mon travail autant qu’il faut pour que ça avance. J’essaye de ne pas me laisser déconcentrer lorsque j’ai besoin d’être immergé dans mon occupation du jour.

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour:

Je n’ai pas de collègues vu que je travaille seul. Polyvalence et autonomie !

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Si tu dois regarder en arrière, n’ai rien à regretter.

Quand tu vas voir le banquier, parles-lui d’égal à égal, sinon il essaiera de profiter de toi.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Anticiper la suite des activités, garder une vision globale. Trouver les bons outils pour simplifier les tâches difficiles ou ennuyeuses.

Réduire ses besoins = réduire la production nécessaire pour en vivre, donc réduire le travail à faire.

Je commence par boire un café en consultant ma boite mail + réseaux sociaux, puis je regarde ma liste de choses à faire et je vais travailler quand je me sens prêt.

Le soir, avant de quitter la brasserie, je check les températures de toutes les cuves.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez vous pas vous passer?

Un carnet pour noter toutes mes idées et la « to do list ». Et une bonne pince multiprise.

http://grenaille.blogspot.ca/

facebook.com/microbrasserie.grenaille

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓