Close
Close

Votre panier est vide.

Ilana Pichon, artiste

Ilana Pichon, artiste

Qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

Je suis une artiste visuelle pluridisciplinaire diplômée en architecture. Je fais des arts imprimés et de l’installation. J’aime le rouge, l’hiver, mon vélo et j’ai besoin de vivre à côté de l’eau. J’ai grandi en Suisse devant un panorama lac-montagnes. Le paysage et le territoire font partie intégrante de ma démarche et je réalise toujours des projets liés à l’in situ. Je crée donc des pièces uniques qui racontent mon regard face à l’espace singulier. J’adore travailler de mes mains, faire de la conception, des maquettes, tester de nouveaux matériaux; j’ai besoin de changer de médium pour que l’oeuvre créée dialogue avec le lieu qui l’accueille.

Votre emploi actuel ?

Artiste

Dans quelle ville?

Montréal, Québec, Métis, Gatineau, Moncton, Winnipeg…je me promène beaucoup sur la route !

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes ?

Perfectionniste – un petit 2e : polyvalente


Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel) ?

De la couleur et des écrans ! Sous forme de crayons, d’encre, de peinture ou de palette photoshop et sous forme d’ordinateur, de scanner, de sérigraphie ou de mur : un aplat où créer !

À quoi ressemble votre espace de bureau ? 

Mon bureau prend des formes très variées selon le projet et c’est ce que j’apprécie !

Dehors un mur + une nacelle ou une échelle et du beau temps et le contact avec les passants // une voiture et des kilomètres à avaler

Dedans mon atelier à la maison pour de la conception et la sérigraphie au milieu d’une belle lumière et des plantes // Les divers ateliers de centres d’artistes où j’effectue des résidences de création durant l’année 

Qu’écoutez­-vous comme musique en travaillant ?

Mes headphones = un outil de travail nécessaire, ça me permet d’avoir une bulle pour me concentrer.

Dedans, il y a des Pixies, du Beastie Boys, Gravez, Wavves, Talking heads, David Byrne, Surfer Blood, Sufjan Stevens, Headache 24, Galaxie 500, The Fiery Furnaces, Frank Black, Beck, Beach House, The Beta Band, …

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail? 

La fameuse todolist et savoir prioriser.

Quels trucs donneriez­-vous pour améliorer la productivité ? 

Travailler en plusieurs séquences de quelques heures dans la journée/le soir et faire des pauses avec une activité totalement différente de la tâche entre chacune.

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour?

Pousser mes limites et travailler de longues heures pour donner une go et terminer un projet.

Développer des concepts

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

Trouver le bon équilibre entre l’effort et l’effet.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Me concentrer pour de courtes mais efficaces périodes.

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?

Je ne sais pas si j’ai vraiment une routine de matin à part le caffè latte en grande quantité.

Je suis pas vraiment matinale mais une fois partie ça peut durer longtemps, j’aime travailler le soir et la nuit. La fin de journée, de nuit, est souvent pimpée par un grand tour de vélo pour pédaler dans la tête et s’aérer au frais tout en ayant la ville rien que pour soi !

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez ­vous pas vous passer? 

Mon hoodie et mes culottes toutes peinturées : mon suit d’atelier et de murale . Mes pinceaux plats -qui-font-des-bords-cleans-et-merveilleux. Mes headphones

instagram.com/ilanapichon/

mumtl.org/artistes/ilana-pichon/

issuu.com/ilanapichon

galerieuno.com

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓