Close
Close

Votre panier est vide.

Museum of Broken Relationships: L’art des ruptures amoureuses

Museum of Broken Relationships: L’art des ruptures amoureuses

Exposer des effets personnels qui rappellent l’être aimé après avoir rompu, c’est ce que propose le Museum of Broken Relationships. Le concept étonnant imaginé par Olinka Vištica et Dražen Grubišić fait le tour du monde depuis 2006, à l’aide d’expositions itinérantes sur tous les continents en passant par Bruxelles, Taiwan, Mexico City ou encore Whitehorse au Yukon.

Depuis six ans, les curieux peuvent également visiter le musée officiel et sa galerie permanente qui se trouvent à Zagreb en Croatie, lieu de départ du projet.

Très minimaliste et faisant appel à l’universalité du sentiment de perte, l’ensemble des expositions «BrokenShips» s’est mérité le prix du musée européen le plus innovant en 2011, attribué par le Conseil de l’Europe.

« Vous avez récemment eu le cœur brisé? Vous souhaiteriez effacer tout ce qui vous ramène à cette expérience douloureuse? Surtout, ne le faites pas, un jour vous regretterez», indique l’organisation.

L’ensemble de la collection repose sur le principe d’art collaboratif puisque toutes nationalités confondues disposent du droit d’envoyer des objets appartenant à leur ancienne vie sentimentale. Ces «reliques», parfois conventionnelles, parfois surprenantes, se retrouvent alors exposées: clefs, vêtements, lettres d’amour, morceaux de bois, hache, lacets ou encore nain de jardin. 

Que cela soit thérapeutique ou expérimental, «BrokenShips» nous propose de revisiter les arts visuels de manière participative. La collection est aujourd’hui considérable puisque dans chaque ville d’accueil ont été ajoutés les objets de nombreux donateurs. 

Museum of Broken Relationships

site web | facebook

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓