fbpx
Close
Festival YUL EAT: papilles comblées sous un ciel bleu

Festival YUL EAT: papilles comblées sous un ciel bleu

La première édition de YUL EAT, qui comme son nom l’indique, célébrait la gastronomie montréalaise, a pu compter sur une température de rêve et un afflux fort appréciable de festivaliers au Quai de l’horloge dans le Vieux-Port cette fin de semaine.

À l’extérieur, la foule était nombreuse et bigarrée: des familles, des adeptes de camions de rue ainsi que des touristes, bien tombés pour déguster une panoplie de plats d’ici et d’ailleurs. Pour notre part, nous avons gouté aux dumplings du Mikado, au macaroni au fromage du camion Le Cheese et bien sûr, sous cette chaleur, une bonne molle à la vanille de Monsieur Crémeux. À quelques endroits sur le site, les festivaliers pouvaient se rafraichir devant des ventilateurs qui aspergeaient d’eau les gens en quête de fraîcheur. Une méchante bonne idée.

Dans le Hangar 16 du Quai de l’Horloge, plusieurs ateliers culinaires avec les chefs les plus en vue de la scène montréalaise se succédaient. Nous nous sommes faufilés à l’atelier de pâte à choux de Patrice Demers, qui affichait complet depuis un bon moment déjà. D’autres ateliers payants, notamment avec Chuck Hugues, Stefano Faita, Camilla Wynne, Ségué Lepage et Danny St-Pierre, étaient à l’horaire.

Toujours dans le Hangar, un magasin général avait été créé. Une tonne de produits à déguster, des producteurs et des entrepreneurs à rencontrer et des démonstrations culinaires gratuites: l’offre était abondante et alléchante.

Étant le nouveau-né d’Evenko, normalement reconnu pour sa tenue d’événements musicaux, une portion musicale était à l’horaire les trois jours de l’événement: Rich Aucoin, John Jacob Magistery, Folly & The Hunter et Radio Radio ont réjoui les tympans de la foule.

Ça augure très très bien pour l’an prochain.

Festival YUL EAT
site officiel | facebook | twitter | instagram

Close