fbpx
Close
Plantzy | enjoliver son espace de vie

Plantzy | enjoliver son espace de vie

Une petite compagnie horticole, les mains aussi habiles dans la terre à jardiner que sur le clavier avec les réseaux sociaux, suscite un engouement certain à Montréal. Il suffisait de voir les gens s’entasser dans le tout nouvel atelier-boutique de la compagnie samedi à la vente pré-ouverture (voir notre galerie photo au bas de l’article) ou d’arpenter la rue Gaspé et son trafic inhabituel de plantes de toutes sortes pour le constater.

Les projets de jardinage clé-en-main ont la cote ces jours-ci. Nous vous présentions Chou-navet le mois dernier, avec son service de livraison de plantes potagères et de jardinières. Plantzy s’inscrit dans la même veine, cette fois comme curateur horticole d’intérieur. Rencontre avec William Plamondon-Huard, l’un des deux confondateurs.

Plantzy mise avant tout sur l’espace de vie: selon les pièces à enjoliver, le client se rend sur le site internet (et bientôt l’atelier-boutique; chacun tiendra des exclusivités) pour choisir un ensemble de plantes qui convient. « Par rapport à [ses] besoins, on va lui donner les meilleures plantes qui vont vivre le mieux, explique Plamondon-Huard. Comme ça on est capable de se différencier et d’offrir un service qui est super intéressant et personnalisé. »

Ainsi, bien qu’il soit possible d’acheter une plante spécifique, Plantzy procède le plus souvent à la vente de collections adaptées au lieu. « On vend davantage une plante dans son espace de vie », ajoutant que « la plante, si elle a besoin d’un espace lumineux, on est mal à l’aise de la vendre à quelqu’un qui va avoir une pièce qui est très sombre. » Ils s’assurent ainsi du succès jardinier des nouveaux propriétaires.

C’est d’ailleurs pour maximiser le succès d’une frange plus jeune de la population, moins familiarisée avec les plantes, que la compagnie est née. William Plamondon-Huard, dont les deux parents sont entrepreneurs (et sa mère fleuriste), faisait l’envie de son ami Étienne Chabot, avec son appartement luxuriant de belles plantes. Il désirait se lancer en affaires, « voulai[t] partager ça avec quelqu’un ». Chabot lui apparait alors comme le partenaire d’affaires idéal. L’expérience lui a donné raison: « On se complète très très très bien: moi je suis le créatif, le rêveur, et lui c’est le terre-à-terre. » Alors que Plamondon-Huard se dédie à l’atelier, occupé à développer des nouveaux produits et à la création horticole, Chabot gère, s’occupe des finances et administre.

C’est aussi Chabot, néophyte absolu au moment de la création de l’entreprise, qui a testé les variétés de plantes que l’entreprise tient en inventaire. Si les plantes ne duraient pas une semaine parce qu’il n’était pas capable de déduire la fréquence d’arrosage ou l’entretien, elles étaient écartées. « Sur le site, on essaie d’avoir une belle variété » tout en garantissant la facilité d’entretien des plantes disponibles.

Comprenant surtout des succulentes (famille des cactus et des plantes dites grasses) et des grandes plantes d’intérieur, la compagnie montréalaise tente de s’approvisionner le plus localement possible. « 95% des plantes succulentes et cactus pouss[ent] dans la grande région métropolitaine de Montréal. Pour ce qui est des grosses plantes, on s’en sort pas, on est obligés d’importer de l’extérieur. »

En plus des deux fondateurs, la compagnie compte Célia Costerousse au marketing et Antoine Bissonnette à la livraison. Celui-ci peut aussi donner des conseils horticoles plus poussés lors de l’installation. Pour l’instant, 12 arrondissements de Montréal sont desservis par Plantzy, et on promet d’agrandir la zone d’ici la fin de l’année.

Pour s’inviter dans les demeures de sa clientèle, Plantzy passe par le moyen le plus efficace pour la rejoindre: le web. « Notre mission étant de démocratiser les plantes, de rendre ça accessible à un prix intéressant, il fallait nécessairement passer par les médias sociaux et la plateforme web, expose William Plamondon-Huard. C’est là que les gens passent le plus clair de leur temps, on est capable de les rejoindre et de créer la communauté. »

Le nouvel atelier-boutique ira dans ce sens: l’espace a été créé spécifiquement pour recevoir les gens, que ce soit via des ateliers mensuels, des formations pour débutants et habitués horticoles, ou encore via l’espace boutique, qui sera ouvert 2 jours par semaine. Des événements ponctuels seront également tenus chez Plantzy, de concert avec des entreprises de Montréal, en démarrage ou déjà établies. Le but: faire profiter au plus grand nombre possible l’espace foisonnant de plantes et consolider la communauté Plantzy.

L’ouverture officielle aura lieu dans environ un mois, et un nouveau service entouré de mystère sera lancé d’ici la fin de l’année. Ce service, qui bonifiera l’offre de l’entreprise, sera éventuellement doublé d’une application de style « tamagotchi », qui rappelera aux propriétaires les soins à prodiguer à leurs plantes. Vous pensez ne pas avoir le pouce vert? Plantzy veut vous convaincre du contraire.

Plantzy
site officiel | Facebook | Twitter | instagram | pinterest

Crédit photo: Maryse Boyce

Close