Close
Close

Votre panier est vide.

10 conférenciers à ne pas manquer au Festival international du startup

10 conférenciers à ne pas manquer au Festival international du startup

C’est au Jardin des Écluses (carte) que le Festival international du startup donne aujourd’hui son coup d’envoi, et plus d’une cinquantaine de conférenciers s’y succèderont jusqu’à samedi. Ça fait beaucoup d’idées sur lesquelles réfléchir, beaucoup de conseils à retenir, et pour mieux vous y retrouver, le Baron vous dresse sa liste des 10 conférenciers à ne pas manquer.

1. David Segal

Crédit photo : http://www.kiss925.com/

Ce jeune entrepreneur canadien a cofondé les produits de thé spécialisé DAVIDsTEA en 2008, ouvrant sa première boutique à Toronto la même année. En 2009, une deuxième boutique ouvrait déjà ses portes à Montréal, ville où DAVIDsTEA tient son siège social depuis. L’entreprise possède aujourd’hui plus de 150 boutiques à travers le Canada et les États-Unis. David Segal a obtenu un baccalauréat en commerce – concentration en entrepreneuriat ainsi qu’en littérature anglaise à l’Université McGill.
Le 17 juillet à 10h40. Cliquez ici pour tous les détails.

2. Gilbert Rozon

Crédit photo : http://showbizz.net/

Un autre qu’on connaît bien, Gilbert Rozon est le président-fondateur du Festival Juste pour rire, le plus grand rassemblement de la comédie au monde. Plus de 30 ans après la création de Groupe Juste pour rire, les activités de l’entreprise touche désormais à toutes les sphères du divertissement, avec plusieurs autres festivals, la production télé et la gérance d’artistes. En 2012, Rozon a été introduit au Temple de la renommée du tourisme canadien, et agit présentement à titre de commissaire aux célébrations du 375e anniversaire de Montréal en 2017.
Le 17 juillet à 10h. Cliquez ici pour tous les détails.

3. Rose Broome

Crédit photo : http://www.inc.com/

Si les plateformes de socio-financement servent généralement aux artistes émergents et aux entrepreneurs, Rose Broome a plutôt eu l’idée de Handup.org, un site web visant à collecter des fonds pour les personnes sans domicile fixe et autres familles dans le besoin. En 2014, son entreprise a été nommée le Startup le plus innovateur du jour par Fast Company, en plus de gagner le 1776 Global Challenge Cup Competition. Rose Broome a étudié la gestion de campagne à la Santa Clara University ainsi que la psychologie à la San Francisco State University.
Le 17 juillet à 11h20. Cliquez ici pour tous les détails.
Le 17 juillet à 14h. Cliquez ici pour tous les détails.

4. Harley Finkelstein

Crédit photo : https://twitter.com/harleyf

Entrepreneur et avocat de carrière, Harley Finkelstein est chef de plateforme pour Shopify, un site aidant d’autres entreprises à bâtir leur commerce en ligne. C’est entre les murs de l’Université McGill que Finkelstein a fondé sa première compagnie à 17 ans, avant de compléter son droit et son MBA à l’Université d’Ottawa. Il y a d’ailleurs cofondé le JD/MBA Student Society et le Canadian MBA Oath. Aujourd’hui, Finkelstein est également mentor à Founder Fuel and Invest Ottawa, entre autres occupations.
Le 16 juillet à 14h20. Cliquez ici pour tous les détails.

5. Ethan Song

Crédit photo : http://www.skyword.com/

Voyageur dans l’âme, Ethan Song a multiplié les aller-retour entre le Canada et la Chine depuis 2010, année où il a cofondé Modasuite. Song désirait créer une entreprise de conception, de fabrication et de vente de vêtements sur mesure pour hommes, et il n’a pas hésité à bouger pour réaliser son rêve: Monasuite est devenu Frank & Oak, puis le succès de l’entreprise locale n’a pas tardé à dépasser toute attente.
Le 16 juillet à 14h20. Cliquez ici pour tous les détails.

6. Julien Smith

Crédit photo : http://montrealgazette.com/

D’abord acteur de voix, animateur de radio et conférencier, Julien Smith est aujourd’hui CEO de Breather, une compagnie qui procure des espaces à louer sur demande. Mais Smith est surtout reconnu pour les trois livres qu’il a écrits, dont le dernier, The Flinch, un bestseller primé par le New York Times. Son travail porte entre autres sur notre capacité à changer et s’adapter en société, le behaviorisme et la biométrique.
Le 17 juillet à 16h. Cliquez ici pour tous les détails.

7. Manjit Minhas

Crédit photo : http://calgaryherald.com/

Âgée de seulement 34 ans, cette autre Canadienne a cofondé les Brasseries et distilleries Minhas, situées à Calgary et au Wisconsin. Chatelaine a nommé Manjit Minhas Femme de l’année, de même que le magazine Profit qui l’a incluse dans son Top Growth Entrepreneur. Cet automne, vous pourrez aussi la voir à la populaire émission Dragon’s den où elle se joindra à Jim Treliving comme nouveau dragon.
Le 17 juillet à 12h20. Cliquez ici pour tous les détails.

8. Margaret Dawson

Crédit photo : https://gigaom.com

Forte de ses 20 ans d’expérience dans l’industrie des technologies, Margaret Dawson se présente aujourd’hui comme Chef du marketing chez Rival IQ, une startup établie à Seattle qui procure aux entreprises des analyses web et sociales poussées. Dawson est reconnue pour mener les programmes qu’on lui présente jusqu’à leur plein potentiel. Parmi ses collaborations, on compte des entreprises telles que Amazon.com, Microsoft et HP. Elle a obtenu son baccalauréat en communication à l’Université de Puget Sound à Tacoma, Washington, et elle a été nommée dans le Top Ten Women in Clound Computing en 2013.

9. Camille Fournier

Crédit photo : https://hackbrightacademy.com/

Cette jeune québécoise est la CTO  (Chief Techonology Officier) de Rent the Runway, la toute première plateforme de location de vêtements et d’accessoires luxueux. Camille Fournier a aussi été la vice-présidente de Goldman Sachs, qui se spécialise en infrastructure de systèmes. Dans ses temps libres, elle contribue au projet Apache Zookeeper, qui aide à développer et maintenir des serveurs Open-source.
Le 16 juillet à midi. Cliquez ici pour tous les détails.

10. Dylan Richard

Crédit Photo : http://www.starterschool.com/

Toujours accompagné de son impressionnante barbe, Dylan Richard est le directeur de l’ingénierie qui a mené l’équipe de Obama for America’s Technology à la victoire présidentielle en 2012. Auparavant, Richard a aussi dirigé plusieurs équipes techniques chez SkinnyCorp (hébergé sur threadless.com) à titre de vice-président de l’ingénierie. Malgré tous ses accomplissements, Richard ne se vante que d’une chose: le surnom féroce (fierce) donné à sa barbe par le Président Barack Obama.
Le 17 juillet à 11h. Cliquez ici pour tous les détails.

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓