fbpx
Close
Vernissage de Séripop à la Galerie Hugues Charbonneau

Vernissage de Séripop à la Galerie Hugues Charbonneau

Samedi dernier, Baron magazine était au Belgo pour le vernissage des artistes Chloe Lum et Yannick Desranleau, formant le duo Séripop, à la Galerie Hugues Charbonneau.

Voici le texte de présentation de l’exposition de la Galerie:
« The Face Stayed East and the Mouth Went West (elements)
Dans le cadre de sa seconde exposition à la Galerie Hugues Charbonneau, Séripop – le collectif d’artistes composé de Chloe Lum et de Yannick Desranleau – présente une nouvelle production d’œuvres interdisciplinaires qui font référence aux sculptures installatives, construites en papier coloré ou sérigraphié, qui caractérisent le travail du collectif. The Face Stayed East and the Mouth Went West (elements) s’inscrit ainsi dans la continuité de ces imposantes œuvres sculpturales, mais s’en distingue simultanément en sondant plutôt leur concept, leur essence à travers des installations photographiques et des performances.

Au cours des dernières années, Séripop s’est intéressé de près au principe d’entropie dans l’espace urbain. Certaines œuvres témoignent de ces recherches en engageant directement un dialogue avec des éléments d’architecture ou des objets de notre environnement – relevons au passage l’intervention Avancez en arrière (2012) où un immeuble entier avait été recouvert de papier qui, avec le temps, pelait et s’affaissait au sol. D’autres installations sculpturales évoquent, quant à elles, des formes et des espaces de notre environnement public – bâtiments, zones de constructions, monuments –, mais qui lentement semblent changer d’aspect, comme succombant à l’effet de la gravité et du temps au fil de la durée d’exposition.

Séripop investit cette fois la Galerie Hugues Charbonneau avec une série de photographies grand format, présentées dans des boîtes lumineuses installées consécutivement, offrant à voir des sculptures réalisées antérieurement par le collectif. À travers ces « re-présentations », les objets sculpturaux sont appelés à rejouer, à revisiter leur performativité par les filtres de leur propre reproduction photographique et du contexte de monstration en galerie. Séripop repousse davantage cette dynamique d’imbrication des statuts de l’œuvre en collaborant pour la première fois avec des danseurs qui ont élaboré une performance chorégraphiée. Les objets difformes du collectif deviennent ainsi accessoires, costumes ou instruments de musique activés par les performeurs qui les manipulent et s’en affublent.

Étant les membres fondateurs du défunt groupe musical AIDS Wolf, cet élément performatif est peut-être nouveau par sa forme chez Séripop, mais sa nature est loin d’être étrangère à ses artistes. »

The Face Stayed East and the Mouth Went West (elements)
par Séripop
jusqu’au 6 juin 2015
Galerie Hugues Charbonneau (372 rue Ste-Catherine Ouest, espace 308)

Close