fbpx
Close
Pourquoi opter pour une maison écologique?

Pourquoi opter pour une maison écologique?

Dans un mois se déroule le projet Ecosphère, le plus important festival de l’environnement et de l’habitation saine au Québec. En matière d’écologie, la région québécoise n’est pas en reste. On peut en effet trouver plusieurs maisons à vendre au Québec qui sont respectueuses de l’environnement. Baron vous dresse une liste des raisons pour lesquelles il faudrait dorénavant opter pour une maison dite «verte».

D’après un article du Devoir, les énergies vertes sont en croissance au Canada. 24 milliards de dollars ont été investis dans les énergies renouvelables et leur production a augmenté de 8%, rapportait en décembre le think tank Clean Energy Canada (CEC). Le Québec se trouve en pôle position au sein du pays avec ses barrages hydroélectriques et ses éoliennes. À notre échelle, nous pouvons tous ménager la planète et se diriger vers la construction écolo qui se perfectionne et se répand de plus en plus. Pourquoi opter pour ce choix?

Avant, c’était cher.
C’est désormais une solution abordable, voire économique. Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’une maison peut rapidement devenir un gouffre financier (chauffage, chauffe-eau, électroménagers). D’après ecohabitation, le secteur de l’énergie accapare presque 20% de l’énergie au Canada. Une isolation adéquate, une récupération de la chaleur solaire, des échangeurs de chaleur, d’air et d’eau, des appareils ménagers et de chauffage de haute-efficacité, des portes et fenêtres ainsi que des éclairages éco-énergétiques sont des options qui vous permettront d’économiser beaucoup. Bien sûr, il faut aussi miser sur les énergies renouvelables tels que le solaire et l’éolienne.

Pas qu’une question d’écologie.
Bien sûr, Mère nature vous remerciera. Mais votre santé aussi. Saviez-vous que vous passiez en moyenne 90% de votre temps à l’intérieur? La qualité de cet air est en moyenne trois fois moins bonne que celle de l’extérieur (ventilation, fumée, peinture, les composés organiques volatiles (COV), …). L’habitation écologique, elle, veillera à être construite de matériaux non-toxiques comme du bois, de la céramique et des finis naturels, le tout avec une ventilation naturelle. Ainsi, vous éviterez certains maux de tête, des yeux qui brûlent, une sensation de fatigue et même des troubles respiratoires.

Mais une question d’écologie, quand même.
L’achat local, que l’habitation écologique implique, permet une diminution des gaz à effet de serre liés au transport des matériaux. Cela impacte également les ressources naturelles. Les énergies fossiles (et donc non-renouvelables) sont de base polluantes mais demandent aussi une grande quantité d’énergie pour leur fabrication. Les maisons écologiques, elles, sont construites avec des matériaux recyclés, du bois certifié écologique et/ou non-traité, des appareils réduisant la consommation d’eau (robinets et pommes de douche à faible débit, toilettes de six litres par chasse maximum – bon compromis pour ceux et celles qui n’osent pas encore la toilette sèche). Comme l’écrit Laurent Agostini, blogueur et conseiller en marketing et webmarketing sur atout-maison, beaucoup de matériaux proposés ne bénéficient d’aucun traitement post-utilisation tout simplement car il n’en existe pas. Un produit non-recyclable comme la laine de verre par exemple pourraient être remplacés par des isolants écologiques qui peuvent être réutilisés ou même compostés.

Et comment dois-je m’y prendre?
Emmanuel Cosgrove, évaluateur senior pour LEED Habitation et directeur d’Écohabitationconfie à l’Ordre des architectes du Québec (OAQ) que: « la plupart des gens qui se lancent dans de tels projets font des recherches et accumulent de l’information un an ou plus à l’avance. C’est l’étape la plus longue ». Certaines idées préconçues sont également à mettre de côté, comme le témoigne Cécile Bulle, chercheuse au Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG): « Je tenais par exemple à installer un système de récupération des eaux grises, mais j’ai constaté que la quantité d’énergie nécessaire pour aérer le système augmentait davantage l’empreinte du bâtiment que si je prenais directement mon eau du puits ». Les formations Ecohabitation offre une quinzaine de cours pour les particuliers ou les professionnels qui veulent s’outiller en vue d’un projet de construction ou de rénovation technologique.

N’ayez crainte, vous pouvez vous tourner vers pas mal de personnes pour vous aiguiller et vous conseiller. Voici quelques adresses où vous informer:

Eco Habitation, le savoir-vert et ressource en habitation écologique
Eco Logement, logement et habitat écologique – bioconstruction et développement durable
La Cité Verte, premier projet multi-résidentiel d’envergure dans domaine du bâtiment vert et intelligent au Québec
Novo-climat 2.0 au Québec, programme qui vise à encourager la construction ou la rénovation d’habitations plus efficientes au niveau énergétiques que les habitations standards.

Close