Close
Close

Votre panier est vide.

Jonathan Théroux et Élise Lafontaine à la Galerie Luz

Jonathan Théroux et Élise Lafontaine à la Galerie Luz

Baron magazine est passé par le Belgo samedi dernier pour le vernissage de Élise Lafontaine et de Jonathan Théroux à la Galerie LUZ.

Élise Lafontaine – Intimité de marbre

Sa série a débuté par un intérêt pour la valeur culturelle rattachée aux objets, plus particulièrement les statues en lien avec les croyances et les rituels. Jalonnant l’histoire, à elles seules, elles renferment une partie d’une époque révolue, mais qui sont placées dans des lieux de conservation, des musées, où le temps s’il n’est pas interrompu complètement, est ralenti.
Partant de cette réflexion, elle opère des manipulations, agrandissements, décalages, achromies, pour redonner vie aux statues dans un contexte qui les ranime à notre étonnement en jouant sur leur situation, leurs proportions ou les perspectives qu’elles dessinent.
Sa fascination pour les éléments décoratifs, des « arts primitifs » l’ont amené à faire l’expérience du jeu, dans le but de manier des fictions à l’intérieur de formes qui apparaissent comme de lointains semblants d’objets fonctionnels et où le corps se présente dans une structure témoignant de l’activité humaine des sociétés et civilisations antérieures.
Les fragments de pierres, briques et marbre deviennent corps et font naître un lien entre le plan et le volume, dans un dialogue entre la densité de la sculpture et la légèreté de l’image.

Jonathan Théroux

Le travail de Jonathan Théroux est fondé sur le concept de représentation. Dans ce cadre, la notion d’espace y est représentée de façon paradoxale entre l’illusion picturale et le lien avec sa surface matérielle. Cette démarche témoigne du processus d’assemblage des images en les mettant en lien avec des environnements non conventionnels, dévoilant une nature esthétique permettant une réflexion sur le territoire et le développement des rapports, au sens général du terme. Ce travail implique la recherche d’images sources issues de la photographie et de l’infographie et se résout dans l’assemblage aléatoire de collages. Dans ce processus, les règles de composition intègrent les forces visuelles de la couleur et la géométrie. Ce qui intéresse particulièrement l’artiste est le rapport que l’humain établit avec son environnement visuel et la façon dont il articule sa réalité en lui attribuant un sens.

Textes tirés des présentations des artistes sur le site de la Galerie Luz

http://eliselafontaine.com/
http://www.jonathantheroux.com/

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓