fbpx
Close
Close

Votre panier est vide.

Créer et développer son site web: do’s and dont’s

Créer et développer son site web: do’s and dont’s

Aujourd’hui, il est tout à fait possible de créer son propre site web de A à Z. Même si vous avez tous les outils en main, quelques conseils de professionnels sont toujours les bienvenus afin d’optimiser au maximum l’expérience utilisateur et le référencement de votre site. Pour vous guider, Aurélia Folch, designer web chez Nixa, apporte une liste d’éléments à prendre en compte – étayés par l’intervention à Boomerang l’expérience 2015 de Simon Rouillier d’iProspect Canada ainsi que les conseils que Gwenvaël Ballu, La Formatrice.

Comme l’avance La Formatrice,Gwenvaël Ballu, il faut d’abord se poser les bonnes questions pour pouvoir se situer. Notre site est-il meilleur qu’un autre? Si oui, par rapport à quoi? Au trafic que le site génère? Aux ventes générées par le site? Ou à sa place dans Google?

La stratégie SEO : Google is watching you
SEO est l’abréviation de Search Engine Optimization, ou en français Optimisateur pour les Moteurs de Recherche. Il est important de mettre en place une stratégie SEO afin de permettre à son site d’apparaitre dans les premiers résultats de recherche de Google. Pour cela, il faut établir sa clientèle cible et définir le ou les mots-clés pour lesquels on souhaite optimiser son classement. Un choix de mot clé trop générique, comme « jardinier » par exemple, serait trop large et ne laisserait aucune chance d’apparaitre dans les premiers résultats de recherche. Par contre « jardinier paysagiste à Montréal » est un choix plus spécifique pour lequel la concurrence sera moins forte. Avec tant d’activités sur le web, autant dire qu’il y a beaucoup de « bruit » duquel il faut se démarquer.

A noter que le SEO a un rendement progressif. « C’est une autorité à bâtir sur le long terme mais durable » expliquait Simon Rouillier lors de Boomerang Expérience. « Plus votre site apparait sur la page, plus votre crédibilité augmente ».

Pensez local : le trafic sur mobile amène du trafic dans la vraie vie
iProspect Canada a fait le point sur une étude récente qui révèle que les recherches géographiques sur Google sont plus susceptibles de conduire à des visites dans les magasins et de générer des ventes directes à court terme. Il est important donc de pensez local. 50% des utilisateurs mobiles sont plus susceptibles d’effectuer une visite en magasin après avoir effectué une recherche locale et 34% des consommateurs sur tablette ou ordinateur.

Les tendances design: au service des objectifs
Il est primordial de se tenir au courant des tendances actuelles en web design. En 2014, on a vu la consécration du flat design, qui continue en 2015 avec également la montée du material design. Ces tendances correspondent à un ensemble de règles en termes de typographie, couleur, contenu, imagerie, iconographie, et animation. L’ergonomie de votre site et l’expérience de navigation doivent être adaptés aux intentions des utilisateurs qui s’attendent de plus en plus à ce qu’elles soient comprises par Google.

L’expérience utilisateur: simplicité et vitesse
Il faut y penser dès la conception du site en se demandant comment satisfaire ses besoins, répondre à ses attentes et lui transmettre le bon message. Proposer une interaction simple et directe avec l’utilisateur qui lui permet d’accéder rapidement et simplement à une information ou un produit.

Les pièges à esquiver : une navigation compliquée. Évitez de multiplier les menus, d’insérer trop de sous-menus ou encore de rendre l’accès à votre menu trop complexe (ex : menu caché qui s’affiche avec un bouton dont la visibilité est réduite). Votre visiteur doit pouvoir trouver l’information qu’il recherche sans effort. 80% des utilisateurs tendent à abandonner votre site s’il ne s’affiche pas après 3 secondes! Il faut lui donner accès au contenu qu’il recherche le plus rapidement possible pour ne pas perdre son attention et son engagement. Une page qui prend trop de temps à s’afficher est le facteur le plus courant pour perdre un visiteur. Il est donc important d’optimiser et d’alléger son site afin de lui permettre de charger le plus rapidement possible. A noter que la vitesse de chargement du site est un signal de classements des résultats de recherche depuis 2010. Vous pouvez tester la vitesse de votre site et sa performance sur de nombreux sites conçus à cet effet.

Le responsive design: pensez mobile!
En 2014, l’utilisation mobile a dépassé celle des ordinateurs de bureau. Il est dès lors indispensable d’adapter votre site aux différents type d’appareils, à leur taille et aux plateformes sur lesquelles le contenu est consulté. Google a d’ailleurs lancé le 21 avril 2015 un algorithme favorisant les sites adaptés dans ses résultats mobiles. Le responsive design permet d’anticiper un plus grand nombre de comportements et de profil d’utilisateurs. Avec la montée du mobile, de nouvelles informations arrivent aux moteurs de recherche, a illustré Simon Rouillier lors de sa conférence.

A éviter : L’utilisation de pratiques dépassées ou qui ont trouvé des équivalents plus rapides et plus user-friendly. Par exemple le flash, le skeuomorphisme, les pages d’accueil du type « Cliquez ici pour entrer dans le site », l’utilisation abusive de sons et de musique,  etc.

Le choix de langage
Utiliser un langage adapté à ses besoins : html, php, python ou encore ruby.  Il faut estimer ses besoins afin de faire un choix technologique approprié. Chaque langage présente des spécificités qui lui confèrent des avantages mais aussi des inconvénients en terme de temps de développement, de flexibilité ou de compatibilité avec d’autres langages. Un mauvais choix de langage peut entrainer des conséquences désastreuses dans le temps de développement du site.

Les réseaux sociaux : du virtuel au réel
Il est important de créer un lien entre votre site web et vos réseaux sociaux. Des boutons de partages, de lien direct sur vos pages ou encore des fils d’actualités directement présents sur le site. Cela permet de créer un lien entre votre site et votre communauté et ainsi de les amener à interagir avec votre site web et pas seulement avec vos pages de réseaux sociaux.

Gwenvaël Ballu rappelle néanmoins de faire attention à une erreur importante à ne pas faire au niveau de la stratégie : oublier qu’il y a du monde en dehors du web. Pour que les gens aillent sur votre site, il ne suffit pas de s’ouvrir une page Facebook et de donner l’adresse 45 fois. Il faut sortir, en parler, faire un lien entre la « vie réelle » et la « vie virtuelle ». Pour un commerçant, ça pourrait par exemple être d’offrir un rabais en magasin pour ceux qui ont visité le site.

Le texte et le contexte: le contenu est roi
Il est très important de soigner le texte de votre site. Les messages doivent être clairs et simples. Il doivent porter un message immédiatement compréhensible pour le visiteur. Les textes ne doivent pas être trop longs et les phrases simples et précises. Éviter de partir dans des textes complexes. Simplifier et clarifier au maximum le propos. Le choix typographique est également primordial. N’optez pas pour une typo fantaisiste ou des couleurs trop criardes qui casseraient la lisibilité du message. Un typo simple, noire et sur fond clair assure une bonne lecture. Il est possible cependant d’utiliser des typo plus graphiques avec des couleurs plus poussées pour des titres courts mais avec parcimonie afin d’attirer l’œil du lecteur. Enfin, soigner l’orthographe et la grammaire.

« Un dernier point, sur le web, le contenu est roi! Que ce soit du contenu écrit, vidéo, une infographie. Si vous voulez vous démarquer, créez du contenu utile et intéressant pour vos lecteurs » conclut Gwenvaël Ballu.

Photo d’en-tête : e-monsite
Graphiques : iProspect Canada

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓