Close
Close

Votre panier est vide.

22h22 d’Ariane Moffatt | La collaboration comme moteur de création

22h22 d’Ariane Moffatt | La collaboration comme moteur de création

C’est une Ariane Moffatt rayonnante et enjouée qui a présenté son nouveau-né 22h22 mardi. Composé dans une période pauvre en sommeil mais riche en émotions avec la venue de ses jumeaux, la chanteuse présentait ses nouvelles pièces au Stereo nightclub, un bar afterhour bien connu dans le Village de Montréal, bondé pour l’occasion.

Cinquième album en 15 ans de carrière, 22h22 aborde les thèmes de la famille et du couple, tout en mêlant des sonorités tantôt douces, tantôt dansantes mais toujours oniriques. Des traces du manque de sommeil évoqué plus haut.

https://vimeo.com/121383226
Pour le premier extrait Debout, Moffatt a collaboré avec Vallée Duhamel pour créer un clip foisonnant de couleurs et de mouvements, fidèle à l’esthétique qui a fait la réputation du duo. « J’ai toujours trouvé que mes clips étaient, entre toi et moi et peut-être les lecteurs de ton magazine, assez ratés, mais là je peux vraiment dire que je suis contente », confie chanteuse. Charmée de travailler avec un couple pour une pièce qui traite de cette thématique, elle ne tarit pas d’éloges à propos de leur travail: « Je trouve qu’ils ont amené un côté poétique et d’abstraction à une chanson qui, on s’entend, est très dans ta face, avec le texte très terre-à-terre. Et la dimension que ça amène d’avoir cette poésie-là dans les mouvements et cette symbolique au niveau des objets et des couleurs, ça vient vraiment servir la toune. »

Une volonté d’ajouter de la poésie au niveau des textes également, qui s’est traduite par la collaboration avec Tristan Malavoy, journaliste et musicien à la plume aguerrie avec qui elle avait déjà collaboré pour le livre I(ma)ges & Réflexions. « Quand on [ne] parle pas de thématiques que tout le monde vit chez les mélomanes qui vont écouter l’album – c’est pas tout le monde qui vient d’avoir des enfants – c’est un peu dangereux que ce soit trop hermétique, que ce soit trop intime et que ça ait pas nécessairement une portée plus universelle. »

L’artiste, qui a toujours aimé collaborer avec des personnalités qui l’inspirent, a ressenti pour 22h22 une soif de mêler les disciplines: « Je pense qu’en vieillissant, en prenant de l’expérience, c’est ça que ça amène: ça donne envie de connaitre l’univers de d’autres personnes, de se frotter à d’autres univers, et c’est quelque chose que j’ai envie de faire de plus en plus. » En plus de collaborer avec son ami le photographe Jerry dit LePigeon pour ses photos de presse, Ariane Moffatt a fait appel pour la première fois à une metteuse en scène pour son spectacle, en la personne de Marie Brassard, proche collaboratrice de Robert Lepage.

22h22 d’Ariane Moffatt
Simone Records

en spectacle
22 mai au Métropolis | événement facebook

Crédit photo: Maryse Boyce

———————————

En concert au Théâtre du Centra national des Arts d’Ottawa le 16 avril 2015
avec invitées spéciales Milk and Bone
Billets en vente sur le site du CNA – Achat en ligne

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓