Close
Close

Votre panier est vide.

MTL – RVCQ // Leçon de cinéma : Denis Côté

MTL – RVCQ // Leçon de cinéma : Denis Côté

25 février
Cinémathèque québécoise – Bistro SAQ : 335 Boulevard de Maisonneuve Est, Montréal.
facebook.com
Après avoir réalisé plusieurs courts métrages, Denis Côté propose en 2005 son premier long métrage Les États nordiques, primé à Locarno, qui pose déjà quelques jalons de son cinéma à venir : rapport trouble au réel, univers de la marge, exploration fine du cinéma de genre. Casse-cou et un peu frondeur, il enchaîne avec Nos vies privées, film intimiste tourné en bulgare, langue qu’il ne parle pas. Elle veut le chaos, western contemporain en noir et blanc, suit et son cinéma prend un peu plus d’ampleur. Avec Carcasses, il investit une façon plus expérimentale d’aborder le cinéma et d’explorer les frontières de la fiction et du réel, en engageant davantage le spectateur dans son rapport à l’image et au sens. Ce sillon, il continue de le creuser avec Bestiaire et Que ta joie demeure. Parallèlement, avec Curling (deux prix à Locarno), et Vic + Flo ont vu un ours (Ours d’argent de l’innovation à Berlin), il crée un cinéma plus narratif, mais toujours en exploration des codes cinématographiques. En février 2014, Denis Côté présentait pour la troisième année consécutive un de ses films au prestigieux Festival de Berlin, Que ta joie demeure. Considéré dans les circuits internationaux comme l’un des grands cinéastes québécois actuels, Denis Côté construit depuis 10 ans une filmographie singulière et cohérente, d’une grande liberté artistique et en totale indépendance.

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓