Close
Close

Votre panier est vide.

Pour en finir avec le hip-hop en 2012

Pour en finir avec le hip-hop en 2012

L’année 2012 est maintenant close. En rétrospective, selon moi, le hip-hop a dominé la scène culturelle québécoise lors de la dernière année. Grâce à la force des nouveaux talents, tel que Dead Obies, la détermination des vétérans, comme Koriass, et l’originalité des promoteurs de spectacle, avec les soirées Hip-Hop Karaoke ou les WordsUp! Battles, le hip-hop québécois est devenu plus accessible au grand public. Pour mieux saisir la dernière année, voici les cinq...

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓