Close
Close

Votre panier est vide.

Le gaspillage exposé dans «The Waste Series»

Le gaspillage exposé dans «The Waste Series»

Les brèves design de Baron sont là pour vous inspirer, ouvrir vos horizons et vous présenter les projets originaux en architecture, art visuel, design, artisanat et plus encore. Choqué par le nombre de déchets de plastique et de carton produit par un seul plat, le studio Sweet Sneak basé à Copenhague démontre en images et en couleurs l’impact de nos repas sur l’environnement. Ustensiles jetables, tas de plastiques et boites de conserve; le poids des emballages industriels pèse lourd.

Si «The Waste Series» place au coeur de ses photographies des recettes qui semblent avoir été cuisinées à la maison, la portée de ces oeuvres colorées est sérieuse. Combien de déchets sont engendrés par nos produits d’épicerie chaque semaine? Quel nombre d’emballages finissons-nous par jeter à peine avoir déballé nos provisions? Probablement trop.

«The Waste Series est une exploration visuelle qui vise à mettre littéralement tous ces déchets en perspective: nous avons cuisiné quatre plats de la vie quotidienne et les avons présentés au milieu des emballages de leurs ingrédients respectifs. Le résultat était tout aussi inquiétant et pourtant incroyable; après avoir préparé une portion de simple salade de quinoa, nous nous sommes retrouvés avec huit sacs de plastique, deux boites en plastique et plusieurs pellicules en plastique devant nous», indique l’agence de communication et branding danoise spécialisée en gastronomie et lifestyle.

Ce projet visuel invite le public à se questionner sur la réduction des emballages alimentaires, le suremballement des denrées comestibles, mais souhaite également et surtout interpeller l’industrie agroalimentaire à trouver des solutions écoresponsables et viables.

«Nous voulons inciter les concepteurs et les entreprises qui produisent et vendent des produits alimentaires à penser différemment et à entamer un dialogue sur les solutions pour l’avenir.»

Le magazine québécois Dinette a récemment présenté dans son dernier numéro intitulé «Renouveau» une série de photo inspirée par le projet du studio Sweet Sneak. «Il est plus que temps de se tourner vers des options durables, en commençant par éliminer notre consommation de plastique là où c’est possible, et en faisant des choix plus responsables», indique Hélène Mallette dans son introduction.

Vous regarderez sans doute votre souper d’une autre manière désormais.

 

Close
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓
↓ CECI EST UNE PUBLICITÉ ↓